VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

Destination inconnue [défi octobre]
ϟ this is the road to ruins, and we're starting at the end, say yes, let's be alone together.
avatar
Boromir K. Andropov
this is the wizzarding world of
Je travaille à l'hôpital
informations
Je travaille à l'hôpital

star : Andrew Garfield
crédit : WILD HEART.
lettres postées : 340
date d'entrée : 20/10/2012

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: ce que vous avez sur vous en ce moment même.



Message Posté Mer 24 Oct - 15:05.



Destination inconnue
hey looking at you i wanna take you to the back of the room..

★ noms des participants: Moi, mais je veux bien être rejoint si quelqu'un le veut
★ statut du sujet: Libre / défi
★ date: Début du moi d'octobre 2056
★ heure: En pleine nuit
★ météo: chaleur caniculaire.
★ saison: Lors de la saison 2
★ numéro et titre de l'intrigue globale en cours: 2x02 - Effondrement
★ numéro et titre de l'intrigue en cours: 2x02 - Terror and Grief
★ intervention de dominus: Pourquoi pas ?
★ récompenses: Pas encore...





avatar
Boromir K. Andropov
this is the wizzarding world of
Je travaille à l'hôpital
informations
Je travaille à l'hôpital

star : Andrew Garfield
crédit : WILD HEART.
lettres postées : 340
date d'entrée : 20/10/2012

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: ce que vous avez sur vous en ce moment même.



Message Posté Mer 24 Oct - 16:10.
Destination inconnue
Chapter 1 : God ! I'm late !

"Meeerde ! Je suis à la boouure !"
La bouche grande ouverte, je fixais avec horreur le cadran de la seule horloge se trouvant dans mon petit appartement londonien. Je n'avais encore une fois pas entendu la sonnerie qui indiquait que je devais me lever. Je tapais du pieds par terre. Le pire, c'était que je venais tout juste de prendre mes vacances. Et là, j'étais bien parti pour louper le portoloin collectif à destination de Beauxbatons et de ses jeux olympiques. Je fermais en vitesse ma valise, bien que je savais qu'elle n'était sûrement pas complète, et sortais en vitesse de mon studio en attrapant ma veste sur le porte-manteau. Il me restais dix minutes pour me rendre à Londres. Je courais jusqu'à la rue, où je heurtais sans le vouloir une vieille dame, qui manifesta d'ailleurs son mécontentement en hurlant que l'on tenter de l'assassiner. Je lui levais le doigt du milieu en criant : « Vieux calamar ! » et reprenait ma route. Je hélais un taxi qui vint se ranger près du trottoir et sautais dedans.
« Charing Cross Road , le Chaudron Baveur siouplait ! »
L'homme devant moi acquiesçait. Je dus lui demander gentiment à plusieurs reprises de se dépêcher, car je voyais le temps défiler à une vitesse folle sur le cadran de ma petite montre dorée. Cinq minutes. Plus que cinq minutes. Là, j'étais vraiment très mal. Je regardais autour de moi, cherchant une solution. Tout à coup, une idée me vint. Je sortis ma baguette le plus discrètement possible, histoire de ne pas révéler l'existence de la magie à un moldu par inadvertance, et commençai à réciter une formule d'accélération. Je la connaissais car elle était souvent utilisée à l'hôpital pour accélérer les effets de certains médicaments. J'attendis quelques secondes. Tout à coup, je sentis la voiture partir en avant. J'avais réussi ! La voiture venait de prendre une vitesse folle. Devant moi, je voyais le conducteur commencer à s'inquiéter en poussant le frein de toutes ses forces. Lorsqu'il comprit que ça ne servait à rien, il poussa d'abord de petit cri inquiet avant de finir en hurlant de toutes ses forces.
« Pff... Vous êtes vraiment incapable de conduire, vous. J'aimerais bien vous voir à bord d'un magicobus ! »
Je poussais un petit rire et prenais sa place en le poussant d'un coup sur le siège du passager. Il continuait à hurler, ce qui me fit d'autant plus rire. J'avais moi-même un grand mal à conduire ce taxi fou, malgré les cours de conduite que j'avais pris plus jeune, mais essayais de rester concentré, allant même parfois sur le trottoir s'il le fallait. Autour de moi, je voyais d'autres voitures qui freinaient en klaxonnant. Je supposais que je devais être pris pour un fou. Cela m'amusait.
Nous arrivâmes très rapidement devant la façade miteuse du Chaudron Baveur. J'avais déjà préparé ma baguette pour ce moment et commençait à faire ralentir le taxi. L'homme à mes côtés ne voyait bien entendu rien, trop occupé à grelotter en regardant la route défiler. Je sortis de la voiture dés qu'elle fut immobilisée, laissant sur le siège un billet de dix (c'est largement suffisant vu que c'est moi qui ai conduit ! ).
Je traversais le bar sans même dire bonjour aux quelques connaissances que je croisai et débouchais dans le chemin de traverse. Je rentrais dans le premier bâtiment à droite. C'était ici que ce trouvait mon portoloin pour la France. On m'y attendait impatiemment, semblait-il, car on me dit directement de me placer près du portoloin.
« Trois, deux, un, allez-y ! »

Je retombais mollement par terre. Je détestais ce mode de transport. C'était trop inconfortable...
Je regardais autour de moi. « C'était drôle, on ne m'avait pas prévenu qu'il y avait une plage ici, me disais-je, j'aurais pris mon maillot ! ».
Je commençais à inspecter les lieux. C'était vraiment étrange car j'étais seul. Et puis... J'avais beau n'y être jamais allé, je ne pensais pas que la France ressemblait à cela. Il devait y avoir une erreur.

~ Code by Kaktus





Dernière édition par Boromir K. Andropov le Lun 5 Nov - 12:03, édité 1 fois
avatar
Boromir K. Andropov
this is the wizzarding world of
Je travaille à l'hôpital
informations
Je travaille à l'hôpital

star : Andrew Garfield
crédit : WILD HEART.
lettres postées : 340
date d'entrée : 20/10/2012

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: ce que vous avez sur vous en ce moment même.



Message Posté Sam 3 Nov - 11:04.
Destination inconnue
Chapter 2 : La tête dans l'eau


Je donnais un violent coup de bottes dans le sable. C'était pas vrai ! Je m'offrais enfin des vacances et il fallait que ce punaise (et encore je suis poli) de portoloin se décide à me jouer un tour ! Car, après tout, je n'étais pas parti seul ! Ils étaient où, les autres, dans cette affaire ?! Et, question bien plus importante à mes yeux, où étais-je, moi ?
Je m'asseyais par terre, tentant de garder mon calme. Je savais dans quel état j'étais capable de me mettre si je perdais mes moyens et ma lucidité. La cicatrice sur ma jambe me permettais d'en garder un souvenir amer. Je me relevais aussi vite que je m'étais installé au sol. Il fallait que je parte en reconnaissance, histoire d'être sur était sans danger... Et puis peut-être que je trouverais des vivres, ou même mieux, quelqu'un !
Une idée de génie (enfin, pas tant que ça quand même...) vint frapper mon esprit et éliminer toutes les autres. Il suffisait que je choisisse un objet, et que je le transforme en quelques coups de baguette en un portoloin qui m'emmènerait à ma destination souhaitée. Je farfouillais donc dans mes poches. Bien sur, je n'y trouvais rien à part quelques vieux mouchoirs usagés. Cela aurait été trop facile. Je donnais un nouveau coup de pied dans le sable fin puis m'immobilisais pour regarder au loin. D'un côté, je ne voyais que l'océan, de l'autre, je voyais des arbres. Aucune échappatoire ne semblait vraisemblablement possible mais je me décidais à aller voir cette forêt de plus près quand j'entendis une voix qui appelait. C'était une belle voix, au timbre clair. Instinctivement, je choisissait de la suivre, afin d'en trouver la propriétaire (car ici, il était sur qu'il s'agissait d' « une »). Après tout, c'était peut-être quelqu'un venu me sauver ? Aussi étonnant que cela pouvait me paraître, la voix semblait venir de l'eau, ou, du moins, de la rive. Je m'approchais des premières vaguelettes et retirait mes baskets et mes chaussettes sans hésitation pour faire tremper mes pieds dans l'eau froide. Je penchais ensuite ma tête vers l'eau. A nouveau, j'entendais la voix.
Une tête apparut. Je sursautai et reculai, pris de peur devant cette apparition soudaine.
« Salut ! C'est bizarre ! C'est la première fois que je te vois dans le coin ! »
Ce visage.... C'était bien un visage de femme. Celui d'une magnifique femme aux cheveux d'un blond soyeux. Je restais plusieurs secondes durant à la regarder, les yeux ébahis devant une apparition si soudaine (et puis il fallait avouer qu'elle était fichtrement belle !). Et puis, que fichait une jolie fille comme ça au fond de l'eau ? Je ne savais pas vraiment que lui répondre alors je me contentais de bredouiller :
« Je... beuh... Je suis perdu.  »

~ Code by Kaktus



Dernière édition par Boromir K. Andropov le Lun 5 Nov - 12:12, édité 1 fois
avatar
Boromir K. Andropov
this is the wizzarding world of
Je travaille à l'hôpital
informations
Je travaille à l'hôpital

star : Andrew Garfield
crédit : WILD HEART.
lettres postées : 340
date d'entrée : 20/10/2012

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: ce que vous avez sur vous en ce moment même.



Message Posté Dim 16 Déc - 20:35.
Destination inconnue
Chapter 3 : Humour de sirène


Ouah... Se trouver en face d'une sirène, c'était dingue. Incroyable. Pourtant, j'étais sorcier, cela devait faire partie des choses qui ne devaient plus me surprendre depuis des lustres... Mais c'était la première fois que j'en voyait une. Une vraie. Pas une de celle que les moldus mettent dans leurs films idiots. Et il fallait dire que je n'avais pas de quoi être déçu.
C'était d'ailleurs la beauté de cette fameuse sirène qui me faisais complètement perdre mes moyens. Je commençais à peine à me reprendre lorsque celle-ci rouvrit la bouche, un petit sourire au coin des lèvres.
« Oh... C'est dommage... Donc tu ne viens même pas ici dans l'objectif d'assembler toutes les pièces du puzzle ? »
Je grimaçai. De quoi parlait cette femme (si tel était le nom qui pouvait lui être attribué) ? Un puzzle ? Mais que voulait-elle dire ? Le sourire de la sirène s'élargit lorsque je balbutiai à nouveau quelques mots, comme quoi je ne comprenais rien à ce qu'elle me racontait :
« Bah quoi ? Tu ne savais pas... (elle approcha sa tête très près de l'oreille de Boromir) Pour le trésor...? »
A nouveau, je lui jetai un regard à la fois étonné et surpris. La sirène me fixa pendant quelques instants avant d'éclater d'un rire aigu. Sa tête disparut tout à coup sous l'eau, cédant la place à sa queue qui fit quelques pirouettes avant de laisser réapparaître le haut du corps de la magnifique jeune femme, toujours hilare. Il semblait que c'était l'étrange manière des sirènes de se tordre de rire.
« Ah ah ah ! T'es vraiment trop drôle toi ! T'as une de ces têtes d'ahuri ! »
En entendant la dernière phrase de l'être hybride, mon sang ne fit qu'un tour. Je donnai un violent coup de pieds dans le sable, éclaboussant la sirène qui, surprise, se mit à tousser.
« Ah ! Rira bien qui rira le dernier ! » lui criai-je avant de me détourner.
La jeune femme venait d'assister sans le vouloir (et du premier rang) à une de mes fameuses crises de colères. Satisfait, je commençais d'ailleurs à m'éloigner. J'entendis la sirène cracher une dernière fois, puis le « plouf ! » de son immersion sous-marine et... plus rien. Je me retournai à nouveau et constatai qu'elle avait bien disparut avant de reprendre ma route, alors que ma colère commençait à s'estomper.

Devant moi, le tant attendu portoloin. Cela fait déjà cinq heure que je le cherche, voire plus. Je n'en peux plus. Le soleil tape fort au dessus de moi. Je prend mon inspiration, et l'effleure seulement du bout des doigts. Je me sens partir. Direction beauxbatons ! Enfin j'espère...

~ Code by Kaktus

Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .

Destination inconnue [défi octobre]

T H E R E . I S . N O T H I N G . L I K E . L O N D O N :: Défis/Loteries/Animations

Sujets similaires

-
» Bernard Clavel, l'insoumis, est mort, hier, 5 octobre, il avait 87 ans
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full
» [Rapport de Bataille] 31 Octobre 2008
» Organisation Tournoi Mordheim's Day 1 du JDP8 octobre 2011
» [28,29,30 octobre 2011] Championnat d'Europe a Dublin

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: