VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

Birthday Party
ϟ this is the road to ruins, and we're starting at the end, say yes, let's be alone together.
avatar
Georges F. Shakespeare
this is the wizzarding world of
Je gère mon commerce
informations
Je gère mon commerce
le grand méchant loup xD
star : Daniel Radcliffe
crédit : Hollow Bastion
lettres postées : 409
date d'entrée : 27/08/2011

♦ Nota Bene
: passez sur ma fiche, on trouvera bien quelque chose
:
: sa baguette et son petit carnet à dessin



Message Posté Lun 23 Juin - 18:19.
Happy Birthday
party make me feel alive


informations particulièrement pas importantes
ϟ dénomination courante des participants ▬ every body
ϟ étiologie du statut subjectif ▬ libre
ϟ datation approximative du moment exact ▬ 1 septembre 2057
ϟ cadran lunaire appréciable ▬ tard dans la nuit
ϟ météorologie sorcièrement acceptable ▬ temps sec et doux
ϟ saison saisissante et palpitante ▬ saison 3
ϟ intrigue globalement intriguante ▬ 3x01
ϟ chatiment divin exigible ▬ no thanks
avatar
Georges F. Shakespeare
this is the wizzarding world of
Je gère mon commerce
informations
Je gère mon commerce
le grand méchant loup xD
star : Daniel Radcliffe
crédit : Hollow Bastion
lettres postées : 409
date d'entrée : 27/08/2011

♦ Nota Bene
: passez sur ma fiche, on trouvera bien quelque chose
:
: sa baguette et son petit carnet à dessin



Message Posté Lun 23 Juin - 18:22.
Depuis la fin de la République, le Laughting Corpse s’était refait une santé. Les lois imposées par le ministre n’avaient pas été très bonnes pour le night-club. Comprenez bien, une boite de nuit soumise à un couvre-feu qui commence à 21h30 cela coule vite. Heureusement, Erik avait pu compter sur ses investissements dans le monde moldu et la version sorcière du Laughting Corpse avait miraculeusement tenu la tête hors de l’eau pendant les cinq premiers mois de 2057. La soirée du 1 au 2 septembre –un samedi soir – était la preuve de sa renaissance flamboyante.
Pour son anniversaire, Erik avait vu les choses en grand. Affiches promotionnelles sur le Chemin de traverse et à Pré-Au-Lard. Open bar pour les chanceux qui arrivaient à passer les deux imposants videurs de la porte. On ne fête pas ses 23 ans tous les jours, non ? Il n’était pas certain que la soirée soit bénéficiaire, mais cela n’avait pas d’importance. Il pouvait se vanter d’avoir un commerce florissant, encore peut-être un peu fragile après avoir vécu au rythme d’un salon de thé sous la République. Mais la réputation du Laughting Corpse n’était plus à faire, et Erik était fier du succès de son entreprise. Ce soir encore, il ressentait cette pointe d’autosatisfaction, en déambulant, impeccable dans sa robe de soirée, dans la salle du night-club. Il repéra au loin une bande de sorciers qu’il soupçonna de ne pas remplir la condition de majorité d’âge pour se trouver là. Mais d’humeur joyeuse, il ne les importuna pas. Il n’y avait rien de plus humiliant que d’être mis à la porte, ici. Les jeunes avaient la chance d’avoir bien choisi leur soirée. C’était son anniversaire, il ferait preuve d’indulgence ce soir.
Il salua une connaissance, puis un habitué du club. Serra quelques mains avec un sourire joyeux. Hoché la tête et remercier à chaque « joyeux anniversaire dont on l’apostropher ». Il passa par le bar, demanda à son barmaid un whisky pur-feu sec, et se glissa dans le petit couloir attenant à la salle principale. Il ouvrit une porte de service qui menait à la rue, et l’air frais de septembre lui fit des biens, comparés à la chaleur survoltée de la salle. Il referma la porte derrière lui, parcouru quelques mètres, buvant son whisky, se dirigeant vers la queue de fêtard qui patientait pour rentrer et les quelques groupes de clubbeurs qui étaient sorti prendre l’air et fumaient quelques cigarettes.


Dernière édition par Erik G. Cressey le Lun 30 Juin - 22:38, édité 1 fois
avatar
Niels Werner
this is the wizzarding world of
Je suis journaliste
informations
Je suis journaliste

star : henry cavill
crédit : GOLDEN BABY.
lettres postées : 111
date d'entrée : 27/03/2013

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: ma baguette magique, trois paquets de cigarettes, un briquet, un poignard, de la menue monnaie sorcière, des préservatifs, un crayon à papier mâchonné



Message Posté Lun 23 Juin - 21:24.
Il était de nature publique que Werner aimait faire la fête
Alors, quoi de mieux que de faire la fête pour célébrer justement l’anniversaire de quelqu’un ?

La nouvelle de l’anniversaire du gérant du Laughting Corpse – un endroit très bien tenu (party party) par quelqu’un d’aussi très bien (Cressey, un gamin qu’il connaissait par la bande) – avait circulé à la fois à la Gazette et à la RITM, forçant le journaliste à se pencher sur la nouvelle, jusqu’à décider d’y aller. Enfin, jusqu’à annoncer officiellement ce qu’il avait décidé depuis longtemps. Ne pas couvrir ce qui allait être la fête londonienne la plus excitante de la rentrée aurait été une honte et en tant que fêtard invétéré, il aurait préféré qu’on lui passe sur le corps plutôt que de rater ça. Il avait une réputation à tenir, par Merlin, et il allait y faire honneur.

Le jour même, Vera et lui étaient allés conduire Azraël au Poudlard Express. C’était leur première soirée de solitude – leur première soirée sans leur fils avec eux. Il n’avait pas envie d’y penser. Pas que passer du temps avec Vera ne le tentait pas, mais… ils n’avaient jamais été seuls, seulement eux. Sans personne. Peut-être que ça l’effrayait un peu.
Alors, pour cette première nuit, ils allaient être entourés.
Ils seraient seuls pendant sept ans, après.

Werner était donc à l’extérieur, quelques verres déjà consommés, une de ses éternelles cigarettes au bord des lèvres. Il riait à gorge déployée de l’anecdote racontée par un des inconnus avec qui il s’était acoquiné ce soir (il n’avait jamais eu de problèmes à socialiser), une main autour de la taille Vera et l’autre tenant son verre d’alcool. « HEEEEY, BIRTHDAY BOY ! » Un cri joyeux quand il reconnu Erik, le fêté en question. Son bras lâcha Vera et il ramena le brun dans le cercle de bavards, son bras autour de ses épaules. « Foutrement réussie, ta soirée ! Vera, tu connais Erik ? Un putain de vrai chef. »

Spoiler:
 
avatar
Denzel J. Calloway
this is the wizzarding world of
J'ai un autre job
informations
J'ai un autre job
http://i58.servimg.com/u/f58/18/60/71/67/sans_t10.jpg
star : Paul Wesley
crédit : Tumblr
lettres postées : 116
date d'entrée : 12/11/2013

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: ce que vous avez sur vous en ce moment même.



Message Posté Lun 23 Juin - 23:00.
Une fête ! Rien de mieux qu'une bonne fête pour se changer les idées. Mais pas seulement, boire à n'en plus pouvoir, vomir tripes et boyaux, faire de nouvelles connaissances. Bref, des bons moments en perspectives. C'était d'ailleurs cela qui avait convaincu Denzel de venir à cet anniversaire célébré en grandes pompes. Le gérant du Laughting Corpse fêtait ses vingt-trois ans (en plus il est tout jeune !).
Denzel avait vu qu'il avait son anniversaire grâce à une affiche en ville, puis des amis à lui l'avaient convaincu de venir.

Le voilà donc en direction du Laughting Corpse en ce samedi soir. Vêtu d'habit décontracté, on ne pouvait pas mentir, Denzel était craquant ainsi. Il avait donc laissé tombé ses pinceaux pour venir s'amuser une soirée. Est-ce qu'il connaissait Erik Cressey ? Non, pas particulièrement. Il l'avait déjà croisé ici, bien sur, mais sans plus. Mais ce n'était pas une raison pour ne pas y aller. Et puis il rencontrerait probablement des connaissances là-bas et en même temps, il n'avait jamais eu de problème pour se faire des nouveaux amis.

D'ailleurs, il ne lui fallut pas longtemps pour se mettre à papoter avec quelqu'un. Une personne qui lui était inconnu, mais qui se prénommait Niels Werner. Voilà, trois minutes de présence et il était déjà en train de débité un flot incessant de parole. Seulement, il dut s'arrêter lorsque celui qui fêtait son anniversaire, Erik Cressey, arriva et fut pris dans une étreinte avec Niels.
Du coup, Denzel lui souhaita aussi que du bonheur. " Et bien, joyeux anniversaire ! Et que cette année-ci soit plus agréable que celle passée. "
avatar
Georges F. Shakespeare
this is the wizzarding world of
Je gère mon commerce
informations
Je gère mon commerce
le grand méchant loup xD
star : Daniel Radcliffe
crédit : Hollow Bastion
lettres postées : 409
date d'entrée : 27/08/2011

♦ Nota Bene
: passez sur ma fiche, on trouvera bien quelque chose
:
: sa baguette et son petit carnet à dessin



Message Posté Lun 30 Juin - 22:38.
Erik aperçut Niels Werner dans un groupe de fêtard. Il se fit littéralement happé par le journaliste, qui le propulsa dans son groupe d'ami et lui souhaite un joyeux anniversaire. Il lui adressa un sourire : "Merci, Niels."
De sa main libre, il fouilla sa poche et en sortit une cigarette. Il la porta à ses lèvres puis l'alluma toujours d'une seule main. Il tira quelques bouffées de tabac. Pendant l'instant suivant la naissance de son fils Achille, il avait songé à arrêter de fumer. Pour l'exemple, pour sa santé aussi, car il fumait du tabac moldu, meilleur au gout d'après lui, mais bien plus nocif. Finalement, il avait décidé, de réduire sa consommation et de ne jamais fumer devant Achille. C'était un bon compromis.  
Niels le félicita pour la réussite de la soirée, puis lui présenta une femme. Il l'avait sans doute déjà croisé quelque part, le visage de la dénommé Vera lui était familié, mais sans plus. "Mes soirées sont réussies lorsque tu en fait parti , Niels." Baratin commercial et taquineur, mais la présence de Niels était un vrai indicateur de réussite d'après Erik. Il y avait des personne dont la présence définissait la réussite d'une soirée. Niels était de ceux-là.  Erik se tourna ensuite vers Véra  : "Enchanté". Finalement il releva la remarque d'un jeune qu'il ne connaissait que de vue  - il avait du se croiser quelques fois à l'université.  "Une année meilleure que celle passée ? Cela ne devrait pas être difficile    !".


Dernière édition par Erik G. Cressey le Mar 8 Juil - 19:23, édité 2 fois
avatar
Venera S. Nelestova
this is the wizzarding world of
Je suis un employé
informations
Je suis un employé

star : Emma Watson <3
crédit : Lysergic Acid.
lettres postées : 112
date d'entrée : 10/06/2014

♦ Nota Bene
: Un peu de tout...
: Archer D. Nelestov
: Pas grand chose...



Message Posté Mer 2 Juil - 17:45.
Tout ça pour un anniversaire... Ce n'était pas un peu ridicule ? Franchement. Venera n'arrêtait pas de tomber sur des affiches annonçant « la soirée du siècle » et elle avait même entendu quelques personnes en parler sur le chemin de Traverse.
Et finalement on lui avait tellement rabâché... que ça lui était complètement sorti de la tête. Comme tous les soirs, elle travaillait au Scarlet Rose... Mais ce soir, c'était relativement vide comparé à d'habitude. Et puis elle s'était rappelée.
Erik.

La jeune femme profita donc d'une de ses pauses pour se rendre au Laughing Corpse... Après tout le bar ne se trouvait qu'à quelques mètres du cabaret et au fond d'elle, Venera avait vraiment envie de se rendre à l'anniversaire d'Erik. Elle était certainement un peu jalouse qu'autant de personnes pensent à lui, qu'autant de personnes l'apprécient... Mais bon... Elle aussi en faisait partie et elle ne voulait pas qu'il prenne mal sa "non-présence".

Erik ne faisait pas partie des personnes qui remplissaient tous les « critères » de Venera. Normalement, la jeune femme ne se serait pas attardé sur lui mais il avait quelque chose que Venera voulait... A peu près tout. Il était marié, avait un enfant, était étudiant, gérant d'un commerce... Sorcier. Parfait. Il ne fallait pas confondre les sentiments de Venera envers lui. Elle n'était pas du tout attiré par lui mais plutôt par sa vie. Peut-être qu'en restant autour de lui assez longtemps, elle réussirait à lui voler un peu de cette chance qui lui donnait tout sur un plateau d'argent... Du moins c'est ce qu'elle pensait.
Bref. Il lui avait proposé un travail. Elle avait refusé... Pourquoi ? Elle supposait qu'elle n'aurait sûrement pas les mêmes privilèges ici qu'au Scarlet Rose... Là-bas le gérant fermait les yeux sur pas mal de chose et elle n'était pas encore prête à être totalement honnête.

En arrivant, elle le vit de loin en train de discuter avec une bande de personnes qu'elle ne connaissait pas. Elle s'arrêta un instant en espérant attirer le regard d'Erik pour le saluer mais il avait l'air trop occupé. Elle rentra donc dans la bar pour aller se chercher quelque chose à boire... En attendant qu'il revienne à l'intérieur, elle s'installa au bar, montre en main pour être sure de ne pas perdre la notion du temps. La soirée allait sûrement durer jusqu'à tard dans la nuit et Venera sera sûrement obligé de faire des aller-retours en espérant ne pas rater le gâteau.
avatar
Boromir K. Andropov
this is the wizzarding world of
Je travaille à l'hôpital
informations
Je travaille à l'hôpital

star : Andrew Garfield
crédit : WILD HEART.
lettres postées : 340
date d'entrée : 20/10/2012

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: ce que vous avez sur vous en ce moment même.



Message Posté Jeu 3 Juil - 15:16.
The Laughting Corpse. Un endroit où Boromir avait rapidement trouvé ses marques, notamment en raison de sa proximité avec son gérant, Erik. Tout dans cette boite de nuit lui était devenu chaleureux. Chaque objet, chaque odeur, chaque parfum des différents cocktails que son ami proposait et dont il raffolait. Pourtant, lorsque Boromir arriva à la grande célébration qui y était tenue pour l'anniversaire de son plus grand camarade de beuveries, le médicomage ne pouvait s'empêcher d'être mal à l'aise. Encore et toujours. Des mois s'étaient écoulés depuis qu'il en était venu à embrasser Elena dans un instant de distraction certainement provoqué par excès d'alcool dans le sang. Des jours passés avec Erik, il y en avait eu des tas. Mais il n'arrivait toujours pas à se faire à l'idée de ce qu'il avait fait, à effacer l'image de la réaction que pourrait avoir son ami si il l'apprenait. Et il n'avait pas envie de perdre l'un des seuls camarades qu'il avait acquis avec le temps. Une amitié qu'il avait tissé avec lui, avec sa fiancée... Tout cela était beaucoup trop important pour lui. Et le poids de cette sorte de trahison lui pesait comme jamais.

Boromir se dirigea droit vers son ami, non sans hésitation. Il ne connaissait pas grand monde parmi ceux qui traînaient dans le coin, et, après tout, il allait bien falloir qu'il aille vers lui à un moment ou à un autre. Il n'allait pas laisser sa lâcheté prendre le dessus une fois de plus. Il lui ferait face et ignorerait ses pensées. Il lui ferait face et essayerait d'oublier.

« Eriiik ! Ça va mon vieux ? Alors, combien déjà ? Quarante ? Trente ? »
avatar
Georges F. Shakespeare
this is the wizzarding world of
Je gère mon commerce
informations
Je gère mon commerce
le grand méchant loup xD
star : Daniel Radcliffe
crédit : Hollow Bastion
lettres postées : 409
date d'entrée : 27/08/2011

♦ Nota Bene
: passez sur ma fiche, on trouvera bien quelque chose
:
: sa baguette et son petit carnet à dessin



Message Posté Mar 8 Juil - 20:50.
Il s'éloigna du cercle de fêtards pour retourner dans la salle. Là, il croisa Boromir. Son meilleur ami. Son médicomage aussi. Ses séjours à Saint-Mangouste avait fini par lui valoir un médicomage attitré. Il estimait être bien tombé. Il l’entraîna vers le bar, et lui colla dans les mains sans ménagement un cocktail qui passait par là. "C'est toi le vieux Boro. T'es plus âgé que moi, pour rappel.", il lui sortit un sourire franc."23 ans, c'est l'aube de la jeunesse." Vrai. Mais aussi faux. A 23 ans, Erik avait un enfant, ce qui donnait un sacré coup de vieux, qu'on le veuille ou non.
Il posa son verre vide sur le comptoir et s'accouda au bar, tourné vers la salle. Il pouvait être fier de lui. En fait, il l'était. Il avait cet orgueil et cette assurance qui faisait qu'on avait pas besoin de le lui dire pour qu'il soit fière de lui-même. Peut-être que dans dix ans, son tempérament le rendrait imbuvable au yeux des autres. Bon, il fallait qu'il soit encore vivant dans une décennie. Au rythme où allait le monde sorcier, rien n'était plus incertain que leur survie à tous. Il aperçut au loin un visage familier. Celui de Venera Nelestova. La couturière du Scarlet Rose. La jeune femme qu'il essayait désespérément de recruter. Sans succès.
Il se dit que, peut-être l'alcool aidant, ce soir, il aurait sa chance. Il dévisagea Boromir, se demandant si son ami pouvait lui être d'une quelconque aide ans cette nouvelle campagne. Oui, surement, le médicomage était beau gosse. Il pouvait faire atout charme. Erik lui donna un coup de coude pour attirer son attention. "Fait un joli sourire, Boromir. On part sur le champ de bataille, soit courageux." Il eut un sourire amusé. Tous les deux, ils se dirigèrent vers Venera.
Erik fit un grand sourire à la couturière. "Venera ! C'est un plaisir de te voir au Laughting Corpse". Il désigna la brune à Boromir. "Je te présente Venera Nelestova. Vous vous connaissez peut-être déjà. Une jeune femme plein de talents. J'essaye désespérément de la convaincre de nous rejoindre. Rien à faire." Il avait finit avec un accent dramatique. Ce n'était pas vraiment parce que Venera avait plus de talents que les autres. Au fond, il n'avait peut-être pas besoin d'une couturière à plein temps sur le Laughting Corpse. C'était même sur. C'était plutôt parce qu'il n'aimait pas voir que quelque chose lui résistait. Il avait l'habitude de réussir dans ces projets, la défaite était très frustrante.
Il s'adressa à nouveau à Venera. "Tu n'as pas reconsidérer mon offre ? Je peux la doubler si nécessaire." Une serveuse passa à proximité, un plateau plein de cocktail multi-colores. Il l’arrêta quelques secondes, lui sourit et échangea quelques mots, parce qu'il s’efforçait de garder des rapports cordiaux avec ses employés. La clé de la réussite selon lui, c'était une équipe fidèle. Il saisit un verre et l'offrit à Venera avec un nouveau sourire. "Offert par la maison." Oui, comme le reste des boissons ce soir, lui souffla une petite voix au fond de sa tête. Ce soir, c'était open-bar.

avatar
Florence O. Da Vinci
this is the wizzarding world of
Je travaille à l'hôpital
informations
Je travaille à l'hôpital
Crains moi misérable vermisseau !
star : Eva Green
crédit : class whore
lettres postées : 101
date d'entrée : 23/06/2014

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: Portoloin



Message Posté Mer 9 Juil - 14:37.

Florence était tranquillement assise dans son salon lorsqu'un un hibou entra par sa fenêtre pour déposer un prospectus dans ses mains, lorsqu'elle eut prit de prospectus elle remercia l'oiseau en lui donnant un biscuit pour hibou. Elle regarda partir puis lorsqu'il fût loin, elle déplia le parchemin pour le lire. Elle fût tout d'abord surprise car il était plutôt coloré et les couleurs lui blessaient presque les yeux. Il y était écrit en gros anniversaire d'Erik Cressey au Laughting Corpse. Ce prospectus tombé à pique, elle devait régler ces comptes à cet énergumène.  Cette soirée était donc la bienvenue car elle était sûre de l'y trouver.

C'est donc plus tard dans la soirée que la mafieuse se prépara, elle resta blonde pour cette soirée, elle se vêtit d'une magnifique robe rouge mettant ses formes en valeurs et sa poitrine en évidence, après tout, elle n'y allait pas que pour les affaires, peut-être qu'elle y trouverait un casse-croute en chemin. Elle arpenta donc les rues de Londres dans sa belle robe rouge, ses cheveux blonds descendants en cascade sur ses épaules. Arriver devant la boîte de nuit, elle montra l'invitation au videur, celui-ci la laissa entrée, non pas parce qu'elle avait le prospectus, il y en avait partout, mais parce que ses yeux étaient fixés sur son décolleté en V plutôt que sur son visage. Florence se mit à rire légèrement.

Elle entra donc dans la boîte de nuit, à la recherche du fameux Erik. Elle se faufila parmi les clubbers qui ne cessaient de s'agiter dans tout les sens. Elle se prit plusieurs fois des aisselles sentant la sueur sous le nez, et eu envie de vomir plusieurs fois également vu l'odeur pestilentielle qu'elles dégageaient. Puis enfin, elle le vit en compagnie d'un jeune homme et d'une jeune femme qu'elle ne distinguait pas tout à fait, puis elle fut dans son dos, et s'en crier gare : Bonsoir Erik, ça fait longtemps n'est ce pas. Fit-elle accompagné d'un grand sourire hypocrite. Elle lui tapa dans le dos, cette tape passa pour quelque chose d'amicale, mais ils savaient bien tout les deux que c'était ou autre chose.


Dernière édition par Florence O. Da Vinci le Jeu 31 Juil - 17:54, édité 1 fois
avatar
Vera E. Adamovitch
this is the wizzarding world of
Je suis journaliste
informations
Je suis journaliste

star : katie mcgrath
crédit : (c) shiya
lettres postées : 838
date d'entrée : 07/03/2011



Message Posté Ven 11 Juil - 19:51.
Vera ne savait même plus pour quelles raisons elle avait accepté d’accompagner Niels à cette fameuse soirée. Elle avait vaguement entendu parler d’Erik par le biais de certains de ses amis mais ces derniers temps la russe n’avait pas réellement eu le temps de s’amuser.

A dire vrai, depuis le mois de février, la jeune femme avait complétement perdu le sens de l’humour et elle se contentait uniquement de faire bonne figure pour Azraël. Après la révélation que Werner lui avait faite lors de cette soirée en compagnie de Da Braccio et d’Avdotia, elle était complètement perdue. L’unique raison qui l’avait empêché d’assassiner froidement Niels était Azraël. Sa colère était devenue un aigle attendant sagement le moment de fondre sur sa proie, elle n’était plus bouillante comme de la lave incandescente, c’était devenue une colère froide comme l’hiver russe qui avait forgé le caractère de la rédactrice en chef de la Gazette du Sorcier. Le départ de son fils pour Poudlard semblait avoir libéré la tempête et elle peinait désormais à contenir le dégoût qu’elle pouvait ressentir à avoir les mains de Niels, qu’elle imaginait pleines de sang innocent, sur son corps. « Foutrement réussie, ta soirée ! Vera, tu connais Erik ? Un putain de vrai chef. » L’arrivée de la star de la soirée sortie la russe de sa torpeur et elle décrocha son sourire le plus sincère. « Joyeux anniversaire Erik, Niels n’a pas arrêté de vanter ton talent pour organiser des soirée et je dois avouer que c’est une réussite ! ».

La discussion dériva rapidement et Erik finit par s’éclipser, laissant de nouveau à Vera la possibilité de réfléchir aux multiples moyens dont elle pourrait se servir pour faire souffrir Niels de la façon dont elle avait souffert à cause de la mafia. Elle ne pouvait s’empêcher de se demander s’il connaissait son histoire, s’il savait ce qui était arrivé à ses parents et à sa sœur. Si toute cette histoire n’était au final qu’une vague mascarade pour l’endormir et l’atteindre plus facilement par la suite. Il n’avait peut-être jamais réellement cessé d’être le salaud qu’elle avait toujours connu, elle s’en voulait à présent de l’avoir laissé revenir, de lui avoir accordé une confiance qu’elle n’accordait pourtant qu’à de très rares personnes. Elle commençait à trembler, la colère qu’elle contenait ne mettrait plus très longtemps à exploser si elle ne s’éloignait pas physiquement de Niels durant le reste de la soirée. « Je crois avoir repérer Anderson au bar, je te rejoins tout à l’heure. »



_________________
hear me roar ◈
▽ I got the eye of the tiger, the fire, dancing through the fire, 'cause I am a champion, and you're gonna hear me roar
avatar
Pió da Braccio
this is the wizzarding world of
Je suis journaliste
informations
Je suis journaliste

star : James McAvoy
crédit : KeroZen & mcavoy-club on tumblr.
lettres postées : 67
date d'entrée : 24/06/2013

♦ Nota Bene
: Euuuu ... aucune idée
: Vera ; Niels ; January ; Cassandre
: Jesaisplus



Message Posté Sam 12 Juil - 11:59.
J’étais assis sur mon lit, et regardais les lumières de la ville par la fenêtre ouverte. Il faisait très doux, mais on était seulement en Septembre il est vrai. Cela n’avait rien à voir avec les températures que j’avais connu dans ma petite enfance, à Bergame et au lac de Côme, mais ces chaleurs là commençaient doucement de s’effacer dans mon esprit, ou du moins leur souvenir je suppose. En attendant, ce soir là, je sentais la douce brise estivale de Londres sur ma peau. J’avais mis une chemise blanche et un pantalon de costume bien ajusté. J’avais décidé de faire léger, à cause du temps mais aussi car l’endroit où je me rendais risquait d’être étouffant de chaleur. Je ne tenais pas vraiment à suer comme un porc.

A l’heure que j’avais décidée, je me levais et transplanais. Ne pas arriver trop tôt à une soirée, se faire désirer, et débarquer quand tout le monde est là pur admirer l’entrée de l’artiste. Je marchais dans la rue jusqu’à l’entrée, saluais le videur d’un signe de tête, et entrais dans la salle. Je repérais Niels, en grande conversation avec de nombreuses personnes, comme d’habitude, et un peu plus loin, le maître des lieux, Erik. Mais je voyais également Vera s’éloigner. Bon, quand bien même j’aurais été tenté d’aller d’abord suivre Vera, il fallait que j’aille saluer l’homme de la soirée avant. Il serait bien temps de retrouver la rédactrice ensuite. Je me dirigeais donc vers Erik, dont je serrais la main rapidement.

- Alors vieux ? Ca se passe bien cette petite soirée, on dirait …

Je jetais un œil autour de moi. En effet, l’ambiance était au rendez-vous. Le contraire m’eu étonné de la part d’Erik. Je souriais à la jolie dame en face de moi, qu’il me semblait avoir déjà vu du côté de Ste Mangouste, et qui avait revêtu un sourire que je trouvais fort faux, pour des raisons qui n’appartenaient qu’à elle. Je m’y connaissais en faux sourire. Je saluais une dernière fois let m’excusais avant de m’éloigner. Je rejoignais Vera sans me presser.

- Pourquoi j’ai l’impression que tu n’as pas l’âme festive ce soir ?

Je la regardais, les sourcils froncés et une expression intriguée et soucieuse sur le visage. Je me doutais qu’elle m’en parlerait à un moment ou un autre, pas forcément ici, mais au moins, elle savait que j’étais là. C’était une chose sur laquelle j’espérais qu’elle ne douterait jamais.

_________________

Good Morning, London !
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Mer 30 Juil - 14:28.


    L'anniversaire de Erik, c'était un événement auquel la jolie rouquine voulait absolument assister. Pour l'occasion, elle avait même engagé une baby-sitter pour garder Achille. Le petit était habituellement gardé par une nourrice, la journée, lorsque Elena allait travailler. Mais le soir, c'était une autre histoire: elle peinait à le laisser après l'avoir déjà laisser toute la journée.  Elena voulait prouver à celui qui partageait sa vie qu'elle était capable de passer du temps avec lui et de laisser Achille de côté quand il le fallait. Après tout, après tout le chemin qu'ils avaient parcouru, ce serait vraiment très dommage que Erik se sente délaissé et ne trouve plus sa place parmi eux.Quoi qu'il en soit, Elena avait choisi de se libérer ce soir-là, pour aller dans la boîte de nuit qui appartenait à Erik. Il en était le propriétaire, ce qui leur permettait à tous les trois de vivre paisiblement.

    On était le 1er septembre et il faisait assez chaud pour que Elena se permette une robe assez dénudée: après tout, elle avait réussi à retrouver une silhouette digne de ce nom, ce serait dommage de ne pas la montrer, n'est-ce-pas ? Portant donc une superbe robe rouge, à dos nu et des talons hauts noirs, la jeune femme avait laissé Erik partir avant elle, réglant les derniers détails. Un peu plus tard dans la soirée, donc, elle arriva à la boîte de nuit magique qui semblait être remplie par les différents invités. Les cheveux lâchés dans le dos, les yeux maquillés pour correspondre à la soirée, Elena était heureuse: elle avait l'impression de revenir à sa vie d'avant Achille. C'était presque inespéré, mais à la fois très agréable, elle devait bien le dire.

    Lorsqu'elle arriva sur place, Erik était aux côtés de Boromir, en train de discuter avec une jolie jeune femme. Elena leva un sourcil mais elle se garda bien de toutes remarques, préférant à la parole, l'action. Se dirigeant vers Boromir et Erik, la demoiselle se glissa près de son copain, lui glissant à l'oreille. “-Me voilà! Tout se passe bien ?” Après quoi, elle salua Boromir et la jeune femme d'un sourire chaleureux. La soirée ne faisait que commencer.

Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .

Birthday Party

T H E R E . I S . N O T H I N G . L I K E . L O N D O N :: The Laughting Corpse

Sujets similaires

-
» Julia Birthday Party || Ange ou Demon?
» (RP collectif) Birthday Party in the 20s
» Birthday Party - Cupidon secret !
» CHAPTER -XX : THE BIRTHDAY PARTY ! WILL HE BE ABLE TO GIVE HIS GIFT ? [Arihito&Rangiku]
» × Birthday Party × LA PYO FAMILY ♥

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: