VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

Heal the scars from off my back ₪ Scarlett & Alissa [PM]
ϟ this is the road to ruins, and we're starting at the end, say yes, let's be alone together.
avatar
L. Alissa Ravensdale
this is the wizzarding world of
J'ai un autre job
informations
J'ai un autre job

star : Michelle Fairley
crédit : ♣ Croco.
lettres postées : 26
date d'entrée : 21/06/2014



Message Posté Ven 4 Juil - 16:59.
Heal the scars from off my back
I don't need them anymore


informations particulièrement pas importantes
ϟ dénomination courante des participants ▬ Scarlett & Alissa.
ϟ  étiologie du statut subjectif ▬  Privé.
ϟ  datation approximative du moment exact ▬ Jour précédent le lancement du TTS.
ϟ  cadran lunaire appréciable ▬ Vers 18h
ϟ  météorologie sorcièrement acceptable ▬ Il y a un peu de vent.
ϟ  saison saisissante et palpitante ▬  3
ϟ  intrigue globalement intriguante ▬  3x01
ϟ chatiment divin exigible ▬  Non
avatar
L. Alissa Ravensdale
this is the wizzarding world of
J'ai un autre job
informations
J'ai un autre job

star : Michelle Fairley
crédit : ♣ Croco.
lettres postées : 26
date d'entrée : 21/06/2014



Message Posté Mer 9 Juil - 21:12.
Alissa ouvrit l'entrée de sa demeure non sans un petit instant de réticence. Elle resta quelques secondes sur le pas de la porte, méditant une dernière fois au sujet de l'accueil qu'elle allait offrir à cette jeune femme dont elle ne savait rien, et qui allait pourtant le temps de quelques jours partager son couvert et utiliser le lit d'un de ses enfants. Elle entra sans un mot à l'intérieur et, faisant signe à celle qui s'était présentée comme étant « Scarlett Rousseau » de la suivre. L'ancienne joueuse de quidditch conduit son invitée dans le salon et, pointant du doigt les quelques fauteuils et le sofa, lui proposa de s'asseoir en lui demandant si elle souhaitait se rafraîchir un peu. Alissa lui ramena une bouteille de jus de citrouille qui traînait dans son armoire. Ce n'était pas le genre de boissons qu'elle avait véritablement l'habitude de boire seule, mais elle en avait toujours en réserve, car elle savait que ses enfants eux-mêmes en raffolaient.

Ses enfants... Alors qu'elle servait un verre à son hôte et qu'elle allait en chercher un autre pour elle, Alissa se mit à penser à eux. Eux, dont elle ignorait l'état immédiat. Sa fille, certainement perdue quelque part dans Londres, qu'elle n'avait pas vu depuis plusieurs années. Son fils qu'elle avait perdu récemment, et ceux qui devaient encore traîner dans les couloirs de Durmstrang. Elle ne savait même pas si l'un d'entre eux avait prévu de venir séjourner chez elle pour le discours, l'annonce s'étant faite tellement précipitamment. Alissa attendait leur retour avec impatience. Elle trouvait la maison bien vide pendant l'année, lorsqu'elle rentrait chez elle suite à un voyage à l'institut où elle allait donner ses cours. Et ce n'était pas la présence d'un chat qui lui apportait toute l'affection qu'elle souhaitait. D'ailleurs, elle n'avait même pas besoin d'affection. Tout ce qu'elle demandait, c'était d'être occupée, d'avoir quelque chose à faire de ses mains afin de ne plus penser à ses problèmes, de ne plus penser à son fils, à sa fille qu'elle craignait de ne jamais revoir. Elle demandait simplement à trouver un nouveau sens à sa vie, maintenant qu'elle semblait en avoir presque terminé dans ce rôle de mère qui l'avait certainement vue échouer. Elle ne demandait qu'à tout reprendre à zéro.

« J'espère que vous aimez le jus de citrouille, j'en ai chez moi car mes enfants devraient également bientôt arriver. Roza apprécie cette boisson tout particulièrement... C'est typiquement anglais, et elle n'en a pas toujours à l'institut, je pense que ça lui manque... »

Alissa déposa les deux verres sur un petit plateau et les amena au salon où elle s'installa en face de Scarlett. S'ensuivit un petit instant de malaise pendant lequel Alissa se contenta de siroter sa boisson. Mais elle finit par perdre patience et, trouvant un sujet de discussion au hasard, demanda :

« Vous étudiez donc à Beauxbâtons... ? Je crois que c'est... une très bonne université... »
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Sam 12 Juil - 17:38.
Elle se tenait là, sur le seuil de la porte, s'apprêtant à frapper. Elle ignorait qui allait l'accueillir, à quoi elle ressemblerait. Ni même si ce serait une femme en fait. Elle cherchait un hébergement sur Londres, une liste avait été proposée à l'université de Beauxbâtons, elle avait pris une adresse au hasard, maintenant elle se trouvait là. Le discours du Tournoi des trois sorciers se déroulerait le lendemain, elle ne voulait pour rien au monde manquer ça. Elle finit enfin par frapper. La porte s'ouvre, découvrant une dame d'une quarantaine d'année. Scarlett ne put vraiment juger si elle semblait agréable, froide, timide ou autre.

« Bonjour, je suis Scarlett, Scarlett Rousseau. On a dû vous prévenir de mon arrivée ? »

Elle s'avança. Scrutant les lieux rapidement, on la fit assoir dans le salon. Son hôte n'avait prononcé que quelques mots jusque là, elle ignorait toujours son nom. Elle se sentait un peu mal à l'aise dans ce lieu qu'elle ne connaissait pas. Elle posa son petit baluchon ensorcelé par terre. Elle avait prévu le nécessaire pour le temps qu'elle resterait mais également quelques parchemins en retard qu'elle devrait rendre en rentrant à l'université. La femme partit chercher quelque chose puis revint un plateau à la main qu'elle posa délicatement sur la table.

« J'espère que vous aimez le jus de citrouille, j'en ai chez moi car mes enfants devraient également bientôt arriver. Roza apprécie cette boisson tout particulièrement... C'est typiquement anglais, et elle n'en a pas toujours à l'institut, je pense que ça lui manque... »

« Oh vous avez des enfants ? Ne vous inquiétez pas, j'en raffole, je pourrai en boire à tous les repas. Mon père avait l'habitude de m'en donner quand ma mère avait le dos tourné, quand j'étais petite... »

Que de beaux souvenirs. Sa mère refusait d'entendre parler de tout ce qui était en rapport avec la magie. Un jour qu'elle était partie, son père lui avait fait goûter, elle avait adoré. Depuis c'était leur secret. Comme on dit, quand le chat n'est pas là, les souris dansent. Elle en connaissait un rayon sur ce proverbe. Tellement. Elle s'entendait mal avec sa mère. Son refus d'accepter ce qu'était réellement son mari et sa fille, des sorciers, la blessait au plus profond d'elle. Elle aurait voulu vivre avec sa magie, la montrer à la maison, avoir un avant goût de ce qu'était que de vivre avec chaque jour. Ca, elle ne l'a appris que bien plus tard, quand elle est rentrée à l'école. Tout d'abord à Beauxbâtons puis à Durmstrang où là, elle s'était réellement épanouie.

« Vous étudiez donc à Beauxbâtons... ? Je crois que c'est... une très bonne université... »

Que pouvait-elle répondre ? Elle détestait Beauxbâtons... En soit ce n'était pas une si mauvaise école ni université. C'était juste qu'elle savait que sa place était ailleurs, à Durmstrang. Si seulement il y avait eu sa filière là-bas... Elle s'intégrait petit à petit mais un sentiment de malaise la prenait toujours lorsqu'on lui demandait comment elle s'y sentait.

« Je suis à Beauxbâtons depuis deux ans oui. C'est une très bonne université, en effet. J'y apprends beaucoup... Enfin, j'aurai préféré rester à Durmstrang, là où j'ai étudié la plupart de mon enfance. Vous avez étudié à Poudlard ? »


Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .

Heal the scars from off my back ₪ Scarlett & Alissa [PM]

T H E R E . I S . N O T H I N G . L I K E . L O N D O N :: habitations

Sujets similaires

-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: