VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

Who are you to me? Your greatest desire.
ϟ this is the road to ruins, and we're starting at the end, say yes, let's be alone together.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Ven 18 Juil - 0:16.
Who are you to me? Your greatest desire.
it's just what it is.


informations particulièrement pas importantes


ϟ dénomination courante des participants ▬
Florence O. Da Vinci et Carlisle Frey.
ϟ  étiologie du statut subjectif ▬ Privé.
ϟ  datation approximative du moment exact ▬ juillet 2057.
ϟ  cadran lunaire appréciable ▬ Aux alentours de vingt-deux heures.
ϟ  météorologie sorcièrement acceptable ▬  Temps pluvieux.
ϟ  saison saisissante et palpitante ▬  Le rp se déroule lors de la troisième saison.
ϟ  intrigue globalement intriguante ▬  3x01.
ϟ chatiment divin exigible ▬  Non, on est très bien sans lui.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Ven 18 Juil - 15:12.


Nous étions fin juillet. Londres subissait la pluie ce soir-là. Les gouttes tombaient sans cesse depuis ce début d’après-midi.  La journée de l’homme fut rythmée par de nombreuses sorties dans les rues moldues de Londres. Car si le sang-pur de Carlisle lui faisait ressentir un dégout viscéral envers ses inférieurs, il appréciait leur goût aiguisé pour la mode et le raffinement. Il s’était donc rendu dans l’une des luxueuses boutiques peuplant la capitale où il put faire l’achat d’un costume typiquement moldu mais qui lui allait bien mieux qu’à ces pauvres gens. C’est donc affabulé de ce merveilleux accoutrement que Carlisle s’apprêtait à quitter son domicile pour le manoir où était donnée la réception à laquelle il fut convié. Il se parfuma brièvement et arrangea sa coiffure avant de prendre son parapluie en main puis de transplaner.

La sensation était toujours identique. Il se sentait retourner dans tous les sens, de toutes parts, incapable de faire quoi que ce soit et cela lui semblait durer une éternité. Il réapparut devant un portail s’élevant sur environ quatre mètres. Le politicien dégaina sa baguette et d’un geste fluide, les portes de fer gris s’ouvrirent à lui. Sa démarche forte et assurée était typique d’un politique. Il se doutait bien que son hôte lui avait accordé une place toute particulière dû à sa renommée. Ce serait mentir qu’il affirme s’en déplaire, bien au contraire, Carlisle prenait un malin plaisir à profiter de son avantageuse situation. La lourde porte lui faisait face, il n’hésita pas à entrer de lui-même, la vaste demeure était bien trop grande pour que le propriétaire l’entende toquer. Dès lors, un elfe de maison proposa à Carlisle de se dévêtir, il se contenta de lui jeter sa veste. Grimpant les quelques marches avant de trouver l’immense pièce accueillant les invités. Là on l’interpella, un riche héritier était le détenteur des lieux.  D’une niaiserie sans pareil. Sa fortune avait beau faire de lui un homme réputé, son comportement ridicule et sot le précédait.
« Carliiiisl’, cria-t-il de son accent ridicule. Le concerné se retourna sans montré une once de fatigue.
- John.
- Je suis raviii de te voir parmi nous ce soir, s’extasia-t-il.
- Je le suis tout autant.
- Tu m’envoies navrréé mais je ne peux pas t’inviter à ma table…mais je t’ai déniché une table en compagnie de trois charmants personnages dont Mr. Oliver, Mrs Cadwell et Mrs Da Vinci, j’espère que cela te convient ?
- Absolument, fit-il en mimant un délicat sourire.»


N’ayant pas la moindre envie de s’éterniser parmi la foule au buffet, il suivit un homme qui le conduit jusque la table qui lui  était assignée. Fier et assuré, il scrutait les moindres recoins de cet endroit, chacune des personnes était examinée à la loupe par ses soins. Il s’assit doucement, il était à cet instant le seul à sa table et on lui signala l’absence de deux de ses collègues. Appréciant la solitude, il sourit légèrement à celui qui lui porta la nouvelle.

La soirée avait déjà débuté depuis une bonne heure et une silhouette élancée s’approcha de la table de Carlisle. Il était comme captivé, dans sa robe de soirée noire, elle exerçait une fascination sur l’homme qui tentait comme il le pouvait de détacher son regard du corps de la nouvelle venue. Elle finit par s’asseoir à la gauche du politicien qui ne lui adressa pas un regard, ni une parole. C’était donc elle, Mrs. Da Vinci. Ce nom avait une connotation italienne malgré qu’il n’en ai aucune connaissance. Un serveur finit par venir à leur table sans qu’aucun mot n’ai été prononcé.
« Que désireriez-vous madame ?
- Un whisky pur feu.
- Et vous monsieur?
- Comme madame, annonça-t-il avant de se retourner vers elle.»
avatar
Florence O. Da Vinci
this is the wizzarding world of
Je travaille à l'hôpital
informations
Je travaille à l'hôpital
Crains moi misérable vermisseau !
star : Eva Green
crédit : class whore
lettres postées : 101
date d'entrée : 23/06/2014

♦ Nota Bene
: recherches de liens en tout genre.
: vos relations principales ici
: Portoloin



Message Posté Lun 21 Juil - 17:49.
Une soirée mondaine, elle n'avait pas eut l'occasion d'aller à ce genre de fête depuis un moment déjà. Elle aimait beaucoup ce genre de soirée, enfin elle y aller surtout pour se moquer et se faire voir. Montrer aux gens qu'elle était tout à fait normale, comme tout les sorciers lambdas. C'était une soirée organisée par cet affreux bourgeois John Lawford, Florence ne l'appréciait pas vraiment, de toute façon Florence n'apprécie pas grand monde si ce n'est les jeunes hommes qu'elle choisie pour ses aventures sulfureuses. Elle s'installa devant sa coiffeuse en chêne noir, elle caressa le bois, il était si doux. Elle attrapa de quoi ce faire une beauté dans son tiroir bien qu'elle soit déjà magnifique au naturel, elle aimait sublimer sa beauté par un maquillage chic et classique. Afin d'ajouter une touche de couleur sur son visage, elle se mit un rouge à lèvre carmin sur les lèvres. Quant à ses cheveux, ce soir elle laisserait noir car la plupart des gens qu'elle verrait à la soirée la connaisse brune et non blonde, mais afin de ne pas être démasquée par une mèche blonde qui pourrait dépasser, elle utilise un sortilège de métamorphose physique pour transformer ses cheveux blond en un noir corbeau. Elle les coiffa en suite de façon à se qu'ils retombent en boucle sur ses épaules.  Uns fois cela fait, elle passa à sa tenue, pour ce genre de soirée, elle savait exactement ce qu'elle allait mettre. Sa robe de soirée noire, dont le récolter mettez en valeur sa poitrine et dont le dos était également découvert. Elle descendait jusqu'à ses chevilles et était fendue sur le côté. Une fois qu'elle fût satisfaite, elle prit la pochette assortie où était rangé divers accessoire féminin, mais aussi sa baguette et son revolver. Lorsqu'elle fût satisfaite, elle regarda une nouvelle fois l'adresse et transplana jusqu'à celle-ci. Le voyage lui sembla durer une éternité, mais c'est dans une arrivée légère qu'elle se posa délicatement devant le portail. La pluie était de la partie, mais heureusement pour elle, elle avait pensait à son parapluie, elle se retrouva face au portail et le fit s'ouvrir en un coup de baguette magique.

C'est dans une démarche gracieuse qu'elle s'avança, elle espérait tellement ne pas être à la table de gens barbants. Chaque fois qu'elle allait à ce genre de soirée elle se retrouvait avec une vieille qui ne lui parlait que de ses problèmes intestinaux et autres. Cette pensée lui arracha un haut le cœur.  Elle fut bien vite dans l'entrée du manoir ou un elfe de maison lui proposa de lui donnait son parapluie, ce qu'elle fit avant le remercier ce qui étonna l'elfe, visiblement il n'avait pas l'habitude de ce genre d'attitude. Le fameux hôte s'approcha d'elle, elle lui fit un sourire hypocrite, mais vu son QI de troll, il n'y fit pas attention.
Ma très chère Florence, comme je suiiis heureux de voiir que tu es pût venir.
Bonsoir John Fit-elle avec sa froideur habituelle.
Je n'ai put te mettre à ma table ce soir Ouf pensa-t-elle Elle n'aurait pas à supporter ces niaiseries et autres. Tu es la table de Sir Carlisle Frey, vous serez tout les deux, car les autres invités non put être présent ce soiiir Elle lui sourit et parti vers la table indiqué, d'une démarche assurée et gracieuse, se mains jointes devant son ventre tenant sa pochette. Carlisle Frey, ce nom ne lui était pas inconnu, mais elle ne savait plus de qui il s'agissait exactement. Plus elle approchait de la table, plus elle voyait l'homme la fixait, elle reconnaissait ce regard, il était fascinait par elle comme beaucoup d'homme présent ce soir, les regards se retournaient sur son passage. Elle n'avait pas de sang de vélane, mais c'était tout comme. Arrivait prés de la table, elle ne prêta pas attention à l'homme tout de suite, elle allait le faire mijoter un peu. Un serveur arriva près d'elle.

Un Whisky pur feu. Fit-elle avec un sourire qui perturba le jeune homme. Il détourna le regard et demanda à son compagnon de table, qui répondit la même chose. Cet homme avait du goût visiblement peut-être n'était il pas inintéressant. Leurs regards se croisèrent, il avait des yeux très profond et vraiment beau. Elle ressentit alors une sorte d'attraction pour cet homme. Ce n'était pas dans ses habitudes de fréquenter des hommes plus âgés, mais peut-être que pour cette fois-ci, elle pourrait faire une exception. Le serveur revint alors avec les verres, elle remercia et but une gorgée. Cet instant sembla durer une éternité alors qu'il n'avait duré que quelques secondes.

Nous n'avons pas était présenté, je suis Florence Olympe Da Vinci, psychomage à Sainte Mangouste. Enchantée. Fit elle en lui présentant sa main et avec un léger sourire sur les lèvres.
Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .

Who are you to me? Your greatest desire.

T H E R E . I S . N O T H I N G . L I K E . L O N D O N :: habitations

Sujets similaires

-
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."
» Bite me, it's a naughty desire ▬ Melody
» ANTONIO DIT TONIO EX UFO ADOPTE
» La vouivre
» Evans Pau = KP premier ministre

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: