VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

little talks || PM Arya
ϟ this is the road to ruins, and we're starting at the end, say yes, let's be alone together.
avatar
Lenhart R. Gaunt
this is the wizzarding world of
Je travaille pour le Ministère
informations
Je travaille pour le Ministère

star : Sebastian Stan
crédit : KeroZen
lettres postées : 38
date d'entrée : 04/05/2013



Message Posté Ven 12 Déc - 12:11.
little talks
le beau valet de coeur et la dame de pique

   

   
informations particulièrement pas importantes
ϟ dénomination courante des participants ▬ Arya et Lenhart Gaunt
   ϟ  étiologie du statut subjectif ▬  privé
   ϟ  datation approximative du moment exact ▬ Un jour de semaine, probablement au milieu du mois d'Octobre 2057
   ϟ  cadran lunaire appréciable ▬ Le soir. Le soleil s'est déjà couché
   ϟ  météorologie sorcièrement acceptable ▬  Pluvieux mais pas non plus torrentiel. Froid.
   ϟ  saison saisissante et palpitante ▬  Saison 3
   ϟ  intrigue globalement intriguante ▬  3x02
   ϟ chatiment divin exigible ▬  Nope merci.
   


Dernière édition par Lenhart R. Gaunt le Ven 12 Déc - 13:00, édité 3 fois
avatar
Lenhart R. Gaunt
this is the wizzarding world of
Je travaille pour le Ministère
informations
Je travaille pour le Ministère

star : Sebastian Stan
crédit : KeroZen
lettres postées : 38
date d'entrée : 04/05/2013



Message Posté Ven 12 Déc - 12:12.
Il écarta le rideau du bout des doigts, la lourde étoffe produisant à peine un bruissement. Il laissa son regard se promener dans la rue baignée de la lumière des réverbères. Pourquoi les moldus se sentaient ils toujours obligés de tout éclairer, à croire que le noir de la nuit leur faisait peur. Surement même. Les moldus sont bêtes. Ils ont peur de leur ombre. Lenhart ne comprenait pas cette angoisse existentielle de la nuit. Elle ne l’avait jamais dérangée, ben au contraire. Les ténèbres avaient fait partie de son quotidien depuis son enfance, il n’avait aucune raison de les craindre. Les vieilles bonnes femmes du monde magique racontent parfois que les Gaunt sont nés de la nuit et pouvaient les contrôler dans les temps ancestraux. Mais Lenhart n’y prêtait pas foi, bien entendu. Il n’était pas superstitieux. L’origine de ces histoires était surement dans leur lien de descendance avec Salazar Serpentard. Ce qui est mauvais engendre des légendes mauvaises et infondées. Balivernes. De toute façon, la branche principale des Gaunt était quasiment éteinte, en tout cas de nom, et leur branche à eux avait depuis longtemps perdu tout caractère découlant de leur illustre ancêtre. Ne restait que la stupide fierté et les préjugés. Le nom, parfois, faisait encore de l’effet aux gens. Si peu d’effet, mais tout de même un soupçon.

Le reste était parti en fumée.

A présent, son père comptait sur lui pour redorer le blason familial. Ses parents l’avaient conditionné pendant des années pour ce seul but. Il était toutefois ironique de constater qu’il était probablement le seul à avoir conscience de la déchéance familiale, tout en étant celui qui œuvrait le plus à lui donner un semblant de noblesse. Ce n’étaient pas ses parents dans leur manoir aux courants d’air qui faisaient grand-chose pour leur gloire, et ce n’était certainement pas son oncle, enfermé à Sainte Mangouste et persuadé qu’il était un mage noir décédé qui en ferait bien plus. Il ne fallait peut être pas se poser trop de questions.

Des bruits de pas le firent se retourner. Il scruta l’obscurité de la maison, à peine éclairée par une poignée de bougies. Il avait consenti à vivre dans un quartier moldu, mais leur lumière électrique, il en était hors de question. Pour la plupart des gens, le salon propre et cozy aurait eu une taille plus que respectable, mais il était assez loin de la demeure poussiéreuse et terriblement austère d’Allemagne, où sa taille serait risible ne serait-ce que par rapport au salon de musique. Mais, quelque part, les proportions plus modestes apaisaient les nerfs de Lenhart. Il maudissait les grands espaces qui le rendaient inquiet, anxieux. Il laissa s’évaporer cette dernière pensée pour se préoccuper du moment présent. Il appela, d’une voix tranquille.

- Arya ? C’est toi ?


Oui, c’était probablement sa femme. Le bruit de ses pas était assez caractéristique à son oreille. Il avait appris à le reconnaitre, à vivre avec au quotidien. Marié. Il s’y était toujours préparé, puisqu’il était inévitable dans son milieu que l’héritier prenne épouse. Pourtant, cela l’avait toujours angoissé, et que cette obligation prenne finalement une forme physique concrète était autre chose que la vague certitude que cela arriverait peut être un jour. Le pouvoir mystérieux du conditionnel sur l’esprit humain. Que pouvait-il y faire ? A présent, rien. Arya devait rapporter à la famille ce que leur branche avait perdu, à savoir un peu du sang de Serpentard, qui avait miraculeusement survécu jusqu’à Voldemort et qui se trouvait à présent chez sa petite fille. Comment cela se pouvait il, de même que le fait que celle-ci existe, il n’en savait rien. La magie a des façons bien ironiques et inattendues de se manifester. Ce n’était pas à Lenhart d’en être juge. Par contre, il pouvait fort bien profiter de cette occasion tombée quasi littéralement du ciel. C’était le noyau dur de son éducation.

Il se tourna complètement vers la porte, tournant le dos à la fenêtre, le rideau reprenant sa place devant les vitres et les coupant de la lumière artificielle de la rue. Il fixa la silhouette qui s’avançait jusqu’à entrer dans le champ de la lumière.

- Bonsoir. Bonne journée ?

Il faisait de son mieux pour être civil. Dans leur situation, rendre leur mariage insupportable et destructeur serait tellement facile. Un seul pas dans le mauvais sens, une seule parole maladroite, et la façade pouvait s’effriter. Il essayait donc d’être courtois dans la mesure du possible. Il manquait la chaleur et l’affection qu’on attend généralement d’un couple marié, mais cela, Lenhart n’était pas en capacité de le ressentir. Il faudrait donc se contenter de politesse de sa part.

little talks || PM Arya

T H E R E . I S . N O T H I N G . L I K E . L O N D O N :: habitations

Sujets similaires

-
» Arya//Elfe [Libre]
» Arya Ombrelune
» Arya Black
» Arya's World Creations
» + Arya Hampton+

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: