VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

ANIMATION SPECIALE || Le chaudron infernal
ϟ this is the road to ruins, and we're starting at the end, say yes, let's be alone together.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ
informations
Je suis un PNJ

star : Moi-même
crédit : Domina.
lettres postées : 1252
date d'entrée : 28/03/2010



Message Posté Ven 18 Mai - 17:39.

pour tous les boulets !
parce qu'un sorcier sans chaudron, c'est comme un auguste sans artémis !

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Tous les sorciers doivent posséder un chaudron ! Et ça tombe bien, parce que c'est ici que vous pourrez en acheter. Malheureusement pour vous, ce n'est pas votre jour de chance, et un achat qui s'annonçait banal au départ va très vite tourner en enchaînement catastrophique... Postez les uns à la suite des autres, tenez compte des posts précédents dans votre réponse. Pour plus d'informations, c'est ici. Ne lancez pas les dés dans ce sujet !

NB : Si vous choisissez de participer en groupe, créez vous un sujet à part.

Le staff de Vulnera Samento.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Sam 19 Mai - 15:56.
Il me faut un chaudron . J'entrais dans le magasin qui était relativement petit .Il y avait peu de monde . Les chaudrons étaient tous alignés par couleur , taille , poids . Sur ma liste il n'y avait que << Chaudron >> d'indiqué . J'étais impressionnée , ils étaient tous plus beaux les uns que des autres . Je les voulais tous mais c'était impossible . Je marchai sans même regarder où je mettais les pieds . Ma blouse était trop grande , je marchai dessus sans le faire exprès et mon pied se retrouva dans quelque chose . Mon pied était dans un chaudron , quel malheur ! Je n'arrivais pas à me débarrasser du chaudron car en effet c'était un chaudron de première année . La foudre s'était abattue sur moi , c'était certain . Je ne pouvais donc me libérer de ce maudit chaudron toute seule . Il me fallait trouver quelqu'un .Je jeta un coup d’œil autour de moi. Il y avait une jeune femme mais elle avait le teint verdâtre et le visage grêlé . Elle avait l'air d'avoir la dragoncelle . Je ne préférais pas lui demander service car elle me faisait un peu peur avec son teint .

Il y avait aussi un petit sorcier , je savais que c'était un sorcier puisqu'il avait une baguette à la main . Il avait aussi des oreilles d'elfe . Elles étaient vraiment pointues . << Hey petit tu ne voudrais pas m'aider ? >> << Si je t'aide , j'aurais quelque chose ? >> << Tu auras toute ma gratitude >> << Sa vaut quelque chose la gratitude ? Bon j'arrive puisque tu insiste tant. >> Il tira de toutes ses forces sur le chaudron . Sans succès . Il retenta mais rien n'avait bougé . Un homme entra dans la boutique . Il vit ma situation et s'accrocha au petit et tira du mieux qu'il pouvait . Et le chaudron n'était plus accroché à moi . Je remercie mes deux sauveurs .

Le soleil commençait à se coucher dehors , je pris un chaudron de couleur noir et de taille moyenne .
<< Sa fera l'affaire ! >>
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Lun 21 Mai - 15:10.
Encore épuisé par son périple à travers Fleury et Botts, Jonatan avait décidé d’aller acheter son chaudron. Le magasin de chaudrons, serait, il l’espérait, bien plus calme. Il ne savait pas vraiment quels chaudrons étaient disponibles, c’est pourquoi il fit le tour des rayons, dès lors qu’il entra dans la boutique.

Plusieurs dizaines étaient présents, selon leur composition… Bronze, argent, or, et d’autres combinaisons diverses et variées… Ils étaient tous classés par taille et qualité. L’Hestia passa sans un regard devant ceux de basse et moyenne qualité : un futur Médicomage ne pouvait posséder un chaudron qui n’était pas parfait.

Le choix qu’il avait à faire, toutefois, entre un chaudron pliable et un chaudron basique de bonne qualité, n’était pas aisé. Le premier a une qualité légèrement moins bonne, mais l’autre est très encombrant. Cependant, il sera plus à même de voyager sans encombrement, dans le futur, avec un chaudron pliable.

N’étant pas habitué à tergiverser pendant dix tours de retourneur de temps, il prit un chaudron pliable, et tenta de s’avancer vers les caisses… Quand, soudain, un élève de premier année maladroit laissa tomber le chaudron qu’il avait sélectionné, qui roula alors jusqu’aux pieds de Jonatan, dont le gauche se logea dedans, de manière très inconfortable. Alors que l’élève de dix-sept ans tomba, un peu gracieux « bouse de dragon » sortit de sa bouche, bien qu’il soit peu habitué à utiliser de telles injures.

Il se laissa choir, afin de contrôler au moins ça, et se retrouva nez-à-nez avec un morveux… une créature de petite taille, probablement âgée d’un an ou deux, qui pourrait passer pour un gobelin, ou bien un elfe, tant son visage semblait défiguré, encombré de pustules verts et écœurants, qui rendirent Jonatan nauséeux. S’il n’était pas habillé comme un enfant mais avec une taie d’oreiller, il aurait définitivement fait un bon elfe de maison. Mais s’il n’en était pas un, d’où venaient ces pustules ?

Il lui fallut le temps que le bambin commence à grimper sur ses jambes serrées l’une contre l’autre, après avoir habilement évité le chaudron au bout de l’une d’elle, pour comprendre, et hurler « DRACONGELLE ! Cet enfant a la Dragoncelle ! Eloignez le de moi, de la boutique ! ». Il ne pouvait tout de même pas risquer si bêtement de l’attraper, lui qui avait été épargné jusqu’à présent. Les clients tournèrent leurs yeux vers lui, interloqués. Qui faisait une scène, de nos jours, pour la Dragoncelle ? Tout le monde savait qu’on ne pouvait l’attraper qu’une fois, et qu’on l’avait la plupart du temps très jeune. Eh oui, c’était le cas d’une grande majorité de la population sorcière, mais pas du de Roblès. Merlin seul sait comment, il y avait échappé. Et il espérait bien que ça continue ainsi.

Il ramassa son chaudron pliable, et alla tant bien que mal s’asseoir à l’opposer du garçon contaminé. Du moins, il essaya. Il n’avait pas fait deux pas, que son pied chaudronné se déroba sous lui, le faisait faire, tel un hérisson enroulé sur lui même, une roulade. Elle ne cessa que lorsqu’il heurta une étagère, et que, un à un, les chaudrons lui tombèrent sur la tête. « Par Merlin, quelqu’un m’en veut, aujourd’hui ! » dit-il tout en foudroyant les clients incapables de cesser de rire. Un peu plus, et il aurait eu son deuxième pied coincé dans un chaudron, de même que ces bras. Il aurait ainsi fait un bel épouvantail… A bien y réfléchir, cela n’aurait même pas été concluent pour lui : les oiseaux auraient eux aussi probablement rit de son infortune. Il se releva, à nouveau, manquant de se cogner contre l’étagère basse d’où les chaudrons avaient dégringolés.

Extrêmement prudent cette fois, il avança lentement vers un tabouret qui se trouvait non loin. Alors qu’il s’y asseyait, un chat surgit de l’arrière boutique, probablement une réserve, et renversa le tabouret. Une nouvelle fois, Jonatan se retrouva au sol, comme s’il n’était pas possible pour lui de s’asseoir où il le souhaitait, et de la manière dont il le souhaitait. Découragé, il entreprit donc de retirer son pied du chaudron à l’endroit même où il avait chu.

Ce ne fut toutefois pas couronné de succès. Son pied, bien plus grand, était coincé dans le chaudron. Il prononça un Incendio, pour faire fondre ce dernier, mais son pied chauffé à vif lui rappela que ça n’était pas une bonne idée. Il constata cependant que plus que son pied, c’était sa chaussure qui était coincée dans le chaudron. Il tenta donc, délicatement d’ôter son pied de cette dernière. Ce fut laborieux, mais il finit par y arriver, après cinq minutes d’acharnement, sous le regard hilare des clients. Furieux, il lança un Reducto sur sa chaussure, afin de la sortir du chaudron, puis lui redonna sa taille normale et la remit sur son pied.

Hors de ses gonds, il alla payer, et sortit d’un pas rapide du magasin, désireux de ne plus voir ces gens devant qui il s’était ridiculisé le fixer. Il n’avait toutefois pas remarqué que son pantalon était déchiré, s’étant accroché à l’anse mal fixée d’un chaudron lorsqu’il s’était relevé…
Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .

ANIMATION SPECIALE || Le chaudron infernal

T H E R E . I S . N O T H I N G . L I K E . L O N D O N :: Défis/Loteries/Animations

Sujets similaires

-
» ANIMATION SPECIALE || Le chaudron infernal ▲ JANUARY&SOLOMONIA
» logiciel animation gif
» Chaudron Baveur (Auberge)
» Persona 4 The Animation
» Choisir un chaudron, un tâche pas si évidente.. (Pv libre)

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: