VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

EVENEMENT 003 ◭ Mischa Krushnic
ϟ this is the road to ruins, and we're starting at the end, say yes, let's be alone together.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ
informations
Je suis un PNJ

star : Moi-même
crédit : Domina.
lettres postées : 1252
date d'entrée : 28/03/2010



Message Posté Sam 7 Juil - 4:59.

Procès de l'Organisation
parce qu'il le mérite

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

10 Septembre 2056,
16h30
Jury : Jane M. Sparrow : ...
Témoins : A. Zaïsinya Vladaïeva ; ...






  • Attrapé par le Ministre depuis un moment déjà, avec l'aide d'une dénommée Ailish O'Quinn, Mischa Krushnic allait enfin être jugé. Important membre de l'Organisation, sorcier réputé, mage noir reconnu, celui-ci avait attiré une grande foule pour son procès. Des sorciers des pays slaves se faisaient en majorité, mais bien des visages étrangers se laissaient voir.
    Après une heure d'attente, assis au centre de la salle, le professeur de magie noire allait enfin être jugés. Le Jury était en place, le Juge-Mage prêt à commencer le tout. Une bouteille de véritaserum reposait à ses côtés, au cas où le Jury spécial ne s'avérait pas efficace. Les témoins étaient dans une salle isolée, où pourtant, ils pouvaient entendre parfaitement le procès. Le silence régnait dans la salle, tous les regards étaient fixés sur l'accusé.

    Au bout d'un moment, le Juge-Mage prit la parole, attirant cette fois toute l'attention sur lui.

      « L'accusé ici présent, Mischa Vikenti Krushnic, est accusé, en toute légitimité, d'avoir participé activement au sein d'une organisation terroriste, d'avoir officiellement participé à trois attentats dans le monde magique, d'avoir torturé une personnalité importante à des fins personnels ou ayant un lien à l'Organisation, d'avoir pris en otage une école toute entière, d'avoir recruté des sorciers mineurs, d'avoir participé à des sabotages et d'avoir mis en danger la vie de nombreuses personnes. Toutes accusation portées sur l'accusé sont accompagnées de preuves. Le jury, ainsi que les témoins et l'accusé ont toutefois la possibilité de contester ou de confirmer les accusations, de fournir des informations supplémentaires utiles au jugement de ce dernier. Toutes affirmations doivent être accompagnées de preuves.
      L'accusé est dès lors appelé à comparaitre face au jury, dont les membres auront la possibilité de questionner.
      »


    Le silence reprit le dessus, les regards se posèrent de nouveau sur l'Ukrainien. Déjà, la séance s'annonçait longue


  • Informations à prendre en compte :

    ♣ A profité de son poste d'enseignant et son pouvoir afin de recruter des élèves majeurs et mineurs.

    ♣ Utilisation de magie noire lors de combats

    ♣ Possibilités d'utilisation d'impardonnables (à vérifier)

    ♣ Torture d'un des champions

    ♣ Fidèle à l'Organisation lors de son passage aux mains de "Mr.X"

    ♣ Élevé en pays slave & éduqué à Durmstrang : Élevé dans la magie noire, en région où son utilisation est légale & où la torture est habituelle

    ♣ Professeur de magie noire : Utilisation fréquente & légitime de magie noire



Le staff de Londres.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Jeu 12 Juil - 3:41.
Cela faisait près d'une heure, probablement plus, qu'il attendait. Silencieux, il se contentait d'observer du coin de l’œil ceux qui venaient assister au procès. Une moue de dégoût sur le visage, l'Ukrainien essayait de gérer la douleur de ses blessures et la pression qui se posait sur lui. Cati avait déjà été jugée. Coupable, et enfermée au niveau 7 d'Azkaban. Mischa n'allait plus pouvoir la voir. Elle avait utilisé des impardonnables, elle n'en sortirait pas, de cette satanée prison. Pour sa part, l'aîné Krushnic n'était pas certain de ce qui l'attendait. Toute sa vie, il s'était montré menaçant face au monde magique, mais n'avait jamais tué. Il n'avait jamais utilisé d'impardonnables sur un humain. Son passé faisait de lui un sorcier moins dangereux que Catilina. Cependant, le monde entier devait penser autrement. Dérangé, dangereux, cet homme devait avoir tué plus d'une fois, de sang-froid. Tout le monde le détestait, ou presque. Il ne s'en sortirait pas. Mischa attendait, pensait, souffrait. Il ne regrettait rien, pourtant. Il ne regrettait pas ses choix, ni ses actions. Il acceptait les actes qu'il avait fait, mais pas celles qu'on lui accordait. Il défendrait son point, malgré les nombreux témoignages qui allaient certainement être en sa défaveur.
Tête penchée, l'ancien professeur vit du coin de l’œil le cher Ministre, qui faisait son entrée. L'accusé releva la tête pour soutenir son regard, hargneux. Ses poings se serrèrent sur le bois de la chaise, provoquant un élan de douleur à travers son corps. Serrant les dents, retenant un grognement, il offrit toute de même un sourire à Sejdic. Face au Juge-Mage, une bouteille de véritasérum reposait, et Mischa souhaitait, au plus profond de lui-même, de devoir en prendre. La vérité au grand jour, et personne ne pourrait l'ignorer. L'ukrainien laissa échapper un rire bref d'entre ses dents, mélanger à un grognement de douleur. Lors de leur confrontation, le sois-disant héros ne l'avait pas épargné, c'était juste s'il ne l'avait pas tué. Sa vie, probablement, il la devait à Ailish. Mais son arrestation, il lui devait également.
Elle était là, elle aussi. Mischa n'avait pas manqué de l’apercevoir.
L'attente était longue. Qu'avait-il d'autre à faire, de toute manière ? Patienter. C'est ce qu'il faisait depuis quelques jours déjà. Et là, il s'agissait probablement que d'un commencement.

Le Juge-Mage fit son discours, rapportant les nombreuses accusations qui pesaient sur le sorcier. À la grande surprise de l'accusé, il s'agissait là de fait fondés, et non pas de spéculations faites à bases de préjugés. Bon, c'était au moins ça. Mischa releva la tête, mais resta assis. Se lever ne servait à rien, de toute manière, sauf peut-être d'empirer le reste de ses blessures.
    « Les accusations sont véridiques, je ne nierai pas les faits. Je n'ai, et il n'y a, rien à ajouter. »
Son ton était sec, froid. Il n'avait rien à ajouter, comme il n'y avait aucune autre accusation à ajouter. Dire qu'il ne regrettait rien allait empirer les choses, il décida de garder le silence à ce sujet. Qu'ils fassent entrer les témoins que ça finisse. Il contredirait ou affirmerait les dires des témoins, ses dialogues allaient en rester là. Ni plus, ni moins. S'il restait trop silencieux, on finirait pas lui donner du véritasérum. Exactement ce qu'il souhaitait.
    « Je prendrai toutes les accusations que vous voudrez. »
Un sourire en coin se forma sur ses lèvres, sans prétention ni rien, simplement comme s'il trouvait la situation ridicule...
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Ven 27 Juil - 12:12.
Assise dans les gradins, tu écoutais les murmures et les rumeurs qui couraient. Et intérieurement tu ne disais rien : comme si Krushnic allait recevoir le Baiser du Détraqueur ! Ça n'arriverait pas, ça n'était pas arrivé depuis bien longtemps, et malgré les agissements de l'Organisation Secrète, tu doutais qu'il soit condamné à perdre son âme. D'un autre côté, il avait torturé Kurt, il avait utilisé des sorts de magie noire et il avait profité de sa position pour recruter des disciples dans l'Organisation. Il n'avait pas chômé, le Chacha.

Et dire que vous aviez été amis, pendant un temps.

À vrai dire, officiellement, Mischa Krushnic était encore un vieil ami, et tu venais assister à son procès autant pour le soutenir que pour t'assurer qu'il ne dirait rien qui pourrait t'inquiéter. Officieusement, c'était plus complexe. Lorsque tu avais infiltré l'Organisation Secrète, sous l'identité de Macha Polikova (grâce au Polynectar), tu avais été stupéfaite de constater que les soupçons de Matvei étaient juste, que Krushnic l'ainé était réellement un membre à part entière de l'Organisation. Toi qui avais cru que c'était simplement leur haine mutuelle qui avait fait soupçonner l'impensable à Matvei, tu étais tombée des nues, et tu avais dû te rendre à l'évidence.

Tu n'aurais jamais parié sur Mischa Krushnic dans l'Organisation, mais tu aurais bien entendu parié sur cette sale petite garce de Catilina Blomkvist, qui avait été jugée et enfermée à Azkaban peu de temps auparavant. Au moins une bonne chose de faite. Tu n'avais cependant assisté à son procès, vu que tu n'avais eu aucune raison de t'y rendre.

Assise dans les gradins, donc, tu n'avais pas fait attention à si Matvei était arrivé. Tu supposais qu'il devait témoigner, mais tu n'avais pas vraiment cherché son visage dans la salle d'audience. De toute façon, il devait être tendu comme tout, trépignant à l'idée que Krushnic réussisse à s'en sortir.

Sauf que Mischa n'avait pas l'air décidé à nier les faits. Les aveux pouvaient lui permettre d'attirer sur lui une certaine compréhension du jury… ou pas.

« Les accusations sont véridiques, je ne nierai pas les faits. Je n'ai, et il n'y a, rien à ajouter. »

Comme toujours, son ton était glacial. Il n'avait vraiment pas changé, et le fait de se faire attraper n'avait rien modifié non plus.

« Je prendrai toutes les accusations que vous voudrez. »

Il souriait, en coin. Elle le voyait de là où elle était, parce qu'elle n'était pas non plus trop loin. Pensive, elle scrutait le visage de ce vieil ami, en se demandant ce qu'il se serait passé si elle n'avait pas foncé dehors lorsque Matvei était allé tenter de régler son compte à Krushnic, lorsqu'ils étaient encore à Beauxbâtons, à livrer bataille. Sans doute le procès aurait eu une autre tournure.

Bizarrement, elle n'avait pas été désignée comme témoin, par la défense ou par l'accusation. D'un autre côté, ça l'arrangeait, elle était plus discrète. Et elle notait quelques détails sur un parchemin. Elle avait dit à Vera qu'elle lui ferait un compte-rendu du procès, même si d'autres journalistes venaient. Toujours recouper les impressions, pour donner un point de vue neutre. Tout l'intérêt d'un travail en groupe, au final.
Silencieuse, donc, elle regardait Mischa Krushnic et se demandait s'il allait rester aussi peu bavard pendant tout le procès. Quant au sourire en coin, à vrai dire, il ne la rassurait guère. Chacha voulait-il se retrouver entre les murs d'Azkaban ? Ça aurait été un comble.

En même temps, s'il était à Azkaban, Matvei ne pourrait pas l'atteindre.

avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ
informations
Je suis un PNJ

star : Moi-même
crédit : Domina.
lettres postées : 1252
date d'entrée : 28/03/2010



Message Posté Ven 10 Aoû - 14:49.

Procès de l'Organisation
mérite-t-il la liberté ?

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Un léger murmure de mécontentement se fit entendre dans l'auditoire jusqu'à ce que le Juge-Mage prenne la parole pour la seconde fois. Lui aussi était tout aussi décontenancé que les nombreux sorciers venus pour assister au procès de Krushnic. Il fallait dire qu'il s'agissait d'un des procès les plus médiatisés de toute l'Histoire de la Magie... en conséquence, le Juge-Mage choisi par le Magenmagot était l'un des plus expérimentés de toute la Grande-Bretagne.

« Bien. Puisque vous ne semblez pas disposé à nous en dire davantage, nous allons écouter le premier témoin. J'appelle à la barre mademoiselle Zaïsinya Vladaïeva . »

Tous les regards se tournèrent vers la jeune femme qui ne tarda pas à se présenter à la barre afin de commencer son témoignage, en faveur ou en défaveur de l'accusé.




Consignes &. renseignements.

♣ Le témoin nommé est invité à répondre à ce RP le plus rapidement possible, d'un post court ou long, au choix, où l'essentiel se retrouve.

♣ L'accusé aura la possibilité de répondre au témoignage si il le souhaite, et ce, sans l'intervention de Dominus.

♣ Les autres témoins et membres du Jury ont la possibilité de poster afin de faire part de la réaction de leur personnage.

♣ Toutes personnes ne faisait parti ni des témoins ni du jury PEUVENT poster dans le sujet, pour faire part de la présence du personnage lors du procès.

♣ Dominus postera lorsqu'il en jugera nécessaire.

♣ Votre participation est essentielle, n'hésitez pas à participer !


Le staff de Londres.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Ven 10 Aoû - 16:38.



cause' nobody can choose
your futur, your present or your past.




Assise tranquillement dans la salle d’audience, Arizona fixait l’accusé. Elle savait que ce jour resterait à jamais gravé dans sa mémoire, comme tous les jours qui ont composés sa détention. Les coups qu’il lui avait infligés. Son regard sombre et satisfait. Le seul visage, hormis Leyna, qu’elle avait su reconnaitre. Le regard dans le vide, elle sentait son cœur s’emballer. Toutes ces images revenaient. Celles qu’elle cherchait pourtant à chasser depuis deux mois. Il n’allait donc jamais la lâcher ? Son corps recouvert d'un frisson lorsqu’il commença à parler, elle ravala sa salive et serra ses doigts, entrelacés. Elle aurait voulu crier, pleurer, au moins bouger mais le seul son de sa voix la bloquait, comme pétrifiée. Il avait été son bourreau, l’un d’eux. Ceux qui l’avaient brisée. Arizona ne pouvait plus regarder quelqu’un sans se méfier de lui. Ne plus avoir confiance en personne, même plus en soi-même, sombrer dans la folie jusqu’à se répugner, et faire peur à notre entourage. Elle essayait pourtant de remonter la pente, oublier ces images, mais le temps et ses efforts n’y faisaient rien. Absolument rien. Une seule solution s’offrait à elle : le voir pourrir en prison. La gorge serrée, elle retenait ses larmes tant les images étaient douloureuses. Les coups, les rires, les questions, sans cesse. Elle n’avait aucune réponse pour eux. Elle ne savait rien. Ils étaient bornés, peut-être stupides. Innocente elle chutait pour tous les résistants qui contrattaquaient derrière leur dos. Mais elle n’en savait rien. Elle ne voyait plus la lumière du jour. La notion du temps avait disparu. Son corps maigrissait au fil des jours et ses cernes se creusaient. Ses yeux détruits par les larmes, sa voix détruite par ses cris de douleur et de détresse. Personne ne l’entendait. Elle n’allait jamais en sortir vivante. Jamais. Elle serait leur jouet, leur distraction.

« Bien. Puisque vous ne semblez pas disposé à nous en dire davantage, nous allons écouter le premier témoin. J'appelle à la barre mademoiselle Zaïsinya Vladaïeva . »


Sa tête se redressait. Elle avait attendu ce moment pendant deux mois. Ses jambes tremblaient, ses yeux trahissaient ses faiblesses cachées par cette apparence de battante. Elle avait appris ses phrases par cœur, mais elle savait que cette leçon n’allait pas être utile. Elle allait s’emporter, impulsive comme elle l’était. L’américaine ne savait même pas par où commencer. Sa disparition, ses cris, les coups sur son corps, les mois à attendre sa libération. Elle pensait à toutes ces choses qu’elle avait vécues. Son frère qui était accusé d’être dans l’Organisation secrète, sa fuite, la mort de son père, sa détention, sa vie dilapidée dans les journaux. Aux yeux du monde, elle restait une victime, position qu’elle refusait d’avoir. Elle ne s’était pas battue pendant des mois pour voir de la pitié dans les yeux des gens, elle aurait préféré y voir de l’admiration.

« Je m’appelle Arizona Zaïsinya Vladaëiva Eastwood. J’ai dix-neuf ans et j’étudie à l’université du village du bois, en filière défense des nations, dans l’optique de devenir langue de plomb. »

Sa tête se baissait. Son père était langue de plomb, Chris aussi. Un rêve qu’elle allait toucher du doigt. Mais ce métier était maudit dans la famille. Son père avait été tué par le Ministère pour avoir dévoilées des informations confidentielles, du moins c’est ce que son frère et elle pensaient, et Chris fut accusé à tort et était en fuite alors qu’elle était certaine qu’il était innocent. Cependant, elle avait besoin de réponses. Elle voulait que son père, de là où il était, soit fier d’elle, comme il l’était de son fils qui marchait sur ses pas. Arizona évitait le regard de Mischa Kruschnic. Sa peur l’aveuglait. Elle perdait tous ses mots et l’envie de dénoncer ses actes. Son épouvantard avait même pris la forme de son ancien professeur. Ce visage qui traçait sa vie comme il le voulait. Elle restait son jouet, celle avec qui il s’amusait, même en dehors d’une cellule.

« J’ai connu Mischa Kruschnic à l’institut Dürmstrang. J’y étudiais au sein des Radgentis. » Elle marqua une pause. Devait-elle tout dévoiler et aller plus loin dans ses révélations ? Les yeux fermés, elle reprenait sa respiration, fermait les poings et reprenait son récit. « C’était mon professeur. Avant tout cela. Croyant que je détenais des informations et montais un groupe d’étudiants contre l’Organisation secrète, ce qui était totalement faux. J’étais juste trop curieuse et suis arrivée au mauvais endroit, au mauvais moment. » Son enlèvement. Elle ne s’en souvenait pas réellement. Images floues. Des voix. Des questions posées puis cette arrivée dans cette cellule qui allait l’abriter pendant trois mois. « L’Organisation secrète m’a enlevée et gardée prisonnière pendant trois mois avant ma libération par des résistants de Dürmstrang. J’ai été torturée et questionnée pendant ces trois mois. » Les larmes arrivaient. Les révélations étaient trop douloureuses. Elle ne l’avait jamais dit à voix haute. Les autorités lui avaient pourtant demandé de tout révéler, mais c’était trop dur de voir que cela était réel, que ce n’était pas qu’un long et horrible cauchemar. Même sa mère ne savait pas ce qu’elle avait enduré. Elle refusait de se poser en victime mais aujourd’hui, devant le jury, les juges, les témoins, elle n’avait plus le choix. Ils allaient avoir pitié d’elle, une nouvelle fois, mais elle avait besoin d’extérioriser pour chasser ce poids qu’elle supportait depuis trop longtemps. « Je n’ai pas reconnu les visages, hormis celui de mon professeur, et celui d’une camarade à moi. J’ai reconnu cette voix qui m’enseignait la magie noire depuis des années. Le professeur Kruschnic était sévère mais représentait la maturité, du moins c’est ce que je pensais avant tout ça. » Elle commençait à attaquer son bourreau, à affronter ses peurs, à faire sortir sa rage. Les larmes coulaient le long de ses joues. Larmes de rage, de tristesse, de rancœur, de soulagement. « Écoutez-le. Il ne regrette rien. Il n’a aucune conscience. Il a pourtant brisé des vies. Il a brisé la mienne. Sans aucun scrupule. Il ne changera jamais. Il est certainement trop butté, il croyait trop détenir le pouvoir, ou l’avoir un jour grâce à la terreur qu’il installait avec les autres. Des lâches cachés derrière un masque. Il est capable de tout. Il est capable du pire. » Ses yeux se plissaient. Elle s’en voulait de lui cracher à la figure, d’utiliser les mêmes méthodes que lui. Elle devenait comme lui. Inhumaine. Elle avait tout perdu, jusqu’à son grand frère. Ses amis. Tous lui avaient tourné le dos. Après tout, elle était folle. « Je n’ai rien d’autre à dire. » Elle essuyait ses larmes, soufflait pour tenter de se calmer.





codes par meijy.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ
informations
Je suis un PNJ

star : Moi-même
crédit : Domina.
lettres postées : 1252
date d'entrée : 28/03/2010



Message Posté Sam 22 Sep - 13:40.
résultats de l'audience

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Les enfants, les procès touchent à leurs fins. Voici ce qui a été décidé pour Mischa Krushnic: Emprisonnement en tant que criminel de rang C. Emprisonnement de 20 ans.

Merci à tous de votre participation, et chaque personne ayant posté dans ce sujet se verra attribuer 10 PRP par RP posté.


Récapitulons donc:

Mischa V. Krushnic: 10 PRP.
Avdotia Sejdic-O'Quinn: 10 PRP.
A. Zaïsinya Vladaïeva: 10 PRP.


Merci encore d'avoir répondu présent, et nous espérons vous retrouver sur les nouveaux évènements (005 & 006) en cours.

Le staff de Londres.
Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .

EVENEMENT 003 ◭ Mischa Krushnic

T H E R E . I S . N O T H I N G . L I K E . L O N D O N :: Département de la Justice magique :: salles d'audience

Sujets similaires

-
» [EVENEMENT] Bal masqué de Serpentard
» Evenement en cours ~ Préparez vous o/
» Ariane Yarn | Mischa Barton
» Quel evenement positif vous a marque depuis le depart de Duvalier en 1986?
» Dernière Heure , Micha Gaillard serait décedé

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: