VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

EVENEMENT 003 ◭ Somhairle Elwes
ϟ this is the road to ruins, and we're starting at the end, say yes, let's be alone together.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ
informations
Je suis un PNJ

star : Moi-même
crédit : Domina.
lettres postées : 1252
date d'entrée : 28/03/2010



Message Posté Sam 7 Juil - 5:02.

Procès de l'Organisation
mérite-t-il la liberté ?

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

12 Septembre 2056,
10h30
Jury : Stjepan Sejdic ; B. Lily Tatler ; ...
Témoin : Ariel Zoé Augustin






  • Dans le jury, de nombreux membres spéciaux faisaient office de leur présence. Télépathes et légilimens, cela semblait assez au Juge-Mage, qui n'avait pas prit la peine de se procurer de véritaserum. L'homme qui se trouvait au centre, Somhairle Elwes, avait depuis longtemps prouvé ses fautes. Moins dangereux que certains membres de l'Organisation, il restait un important membre en son sein, et avait fait sa marque en tant que criminel. Le procès semblait déjà avoir sa conclusion, mais fallait-il encore décider de la peine de l'homme. Et puis, certains témoins sauraient peut-être renverser la donne, certains aveux le sauver de l'emprisonnement, qui sait.

    « Enseignant de Potion à Poudlard, l'accusé ici présent, connu sous le nom de Somhairle Pál Elwes doit comparaitre aujourd'hui pour les nombreux crimes qu'il a commis. En tant que membre d'une organisation criminelle, celui-ci a participé à des attentats terroristes, à des sabotages, mais a surtout usé de magie noire à des fins personnels et non de défense, a utilisé des impardonnables, et surtout, est accusé de nombreux homicides. Les accusations sont fondée sur des faits et des preuves, mais pourront toutefois être contestées par l'accusé ou les témoins. Le Jury devra prendre compte de toutes les paroles et toutes les pensées autant de Monsieur Elwes que des différents témoins et membres de l'assemblée. »

    D'un simple regard et signe de tête, il indiqua à Somhairle de prendre la parole, sans quoi, ce sera les témoins qui prendraient la barre.



  • Informations à prendre en compte :

    ♣ Utilisation de magie noire

    ♣ Utilisation d"impardonnables

    ♣ Fidèle à l'Organisation lors de son passage aux mains de "Mr.X"

    ♣ A tué à plusieurs reprises



Le staff de Londres.


Dernière édition par Dominus Tenebrae le Ven 3 Aoû - 15:55, édité 1 fois
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Mar 10 Juil - 20:13.
« pour une pulsion »
La colère grondait toujours au fond de son ventre, le submergeant de toute part, lui qui avait tant combattu ces dernières années pour la laisser loin de lui, la repoussant sans arrêt aux prix de nombreux sacrifices, comme par exemple ne jamais s'être donné l'occasion d'avoir de vrais amis. Il y'a intérêt à ce que cela se termine vite, j'ai déjà envie de tuer cette femme ! Il regarda une des personnes dans le Jury qu'il pouvait sentir même de là où il était, appréciant un instant de ne pas être à la place de ceux assis à côté d'elle. Une odeur de parfum que ne pouvait supporter Elwes, préféraint se changer les idées en s'imaginant la sorcière baignant dans son sang sur le sol. Mais cette puanteur la suivrait même jusque dans la mort. Somhairle était là, face à une foule de sorciers qu'il ne connaissaient pour la plupart ni d'Ève ni d'Adam, des personnes qui ne symbolisaient rien pour lui, si ce n'est du mépris. Il se l'était refusé mais ses yeux cherchaient sans le vouloir des visages connus, des traits qui lui inspirait amitié, le moyen de se raccrocher pour se souvenir qu'il avait bien quelque chose à faire ici, qu'il n'était pas un cauchemar, il voulait être certain que ses actes ne soient pas niés. A chercher dans sa mémoire, il ne trouvait personne qui pouvait bien être présenté comme son ami, il s'avouait vaincu sur ce terrain. Pas d'ami. Taran, si il l'avait été un jour, ne semblait plus vouloir de lui, leur dernière rencontre le prouvait d'ailleurs très bien. Les autres professeurs de Poudlard ? Avec ses idées parfois étranges et son envie de complicité avec les élèves, il avait du se mettre certains collègues à dos, encore plus lorsqu'il avait tué de sang froid un bon nombre d'habitants du château, ce qu'il ne regrettait pas, du moins en cet instant.

Il avait pu de nombreuses fois durant sa fuite se rendre compte qu'il n'était pas un homme bon. Qu'il avait tout pour réussir, recommencer sa vie et être apprécié. Mais cette vie ne lui avait pas convenu, il désirait agir, agir pour quelque chose même si il n'y croyait pas. Il devait bouger, changer de situation, voir des choses, se séparer de l'homme qu'il avait été lorsque sa famille fit croire à sa mort. Rentrer dans l'OS pour laquelle il partageait les idées lui avait permis d'assouvir ce besoin de nouveauté. Et il ne s'était jamais aperçu qu'il approchait de la démence plus vite qu'il ne l'eut crû. Somhairle était même plus un tueur en série qu'un membre masqué meurtrier. Il en était malade, il le savait mais au fond, la pulsion du meurtre était plus forte que tout. Professeur amusant, passionné, distingué et proche de ses élèves, il avait vu sa vie s'écrouler lorsque l'OS tomba, envahi alors par la colère et le refus de l'échec, la peur de n'être rien et s'agenouillant devant une pulsion à laquelle il ne savait pas se résoudre à laquelle il ne pouvait résister, abandonnant alors ce qu'il y avait de bon en lui. Il n'était pas schizophrène, il n'était pas menteur, il était surtout fou, un jour fier et un jour honteux mais toujours avide de souffrances, cherchant à rentrer dans le jeu qu'il mettait en place avant d'attaquer quelqu'un, désormais seule manière se sentir vivant.

Se retrouver là devant toutes ces personnes ne l'effrayait pas. Il n'attendait plus que ça. Au cour de sa fuite il avait pu longuement y penser. Qu'allait-il devenir de toute manière ? Chacune de ses arrivées dans une ville, un village ou une école se soldait par des morts, des règlements de comptes avec tous ceux qu'il détestait. Continuer de courir sans but en laissant des corps derrière lui ne l'intéressait pas. Somhairle avait toujours eu un but dans sa vie, et bien que l'Organisation Secrète était à présent détruite, elle lui avait permis d'accomplir ce qu'il désirait depuis des années. Son père, un homme connu au Ministère et respecté était mort de ses mains. Pas de baguette, pas de Doloris, juste ses mains et ses poings, ses cris qui durèrent des jours jusqu'à ce qu'il y mette en terme et l'étranglant dans cette pièce sombre, refuge de quelques compagnons masqués, dernier endroit avant que chacun prenne la fuite et se débrouille. Très cher Père, vous voyez à présent que vous n'êtes absolument rien. C'est vous qui auriez du être ici à ma place, rien ne serait arrivé si vous n’étiez pas né... ou que si vous étiez mort avant que vous ne détruisiez tout dans cette famille.
Depuis il n'avait eu aucun but, il ne cherchait absolument rien, juste survivre et éviter les représailles de quelques sorciers avides d'une justice faite par le peuple. Il s'était contenté de courir, de se cacher et de voler, travaillant entre temps à des potions qu'il avait emporter de chez João, cet étrange homme qui l'avait hébergé à Londres durant l'été. Et il n'y avait que pour lui qu'il craignait quelque chose. C'est un brave type, bizarre, mais je l'aime bien. Il tournait la tête, cherchant à apercevoir, même le temps de quelques malheureuses secondes, la chevelure de son sauveur mais une voix le coupa dans son élan.

C'était le Juge-Mage, récapitulant de quoi traiterait l'audience, qui était cet homme qui se tenait devant eux, le visage amaigri, une barbe naissante et l'horreur qui dansait dans ses yeux. Somhairle se garda de commentaires même si il n'avait plus ouvert la bouche depuis plusieurs jours maintenant. Un sourire se figea sur son visage et on lui adressa un signe de tête pour lui laisser la parole ce à quoi il répondit d'un rire.

    « Que voulez-vous que je vous dise ? Il me semble qu'il n'y ai pas la moindre chance pour moi. Et même si vous avez omis plusieurs informations, comme par exemple le fait qu'à maintes reprises j'ai protégé les élèves et me suis arrangé pour qu'aucun mal ne leur soit fait au sein de l'école -jusqu'à ce que je découvre qu'ils n'étaient que des crétins irresponsables et sans conscience mais passons- leur épargnant alors la colère de certains ne pouvant se retenir de s'en prendre à n'importe qui et sans raison, je reconnais avoir activement participé aux actions de l'Organisation Secrète.  »

Il fixait à présent une personne croisée sur le chemin de Durmstrang, là où il s'était fait prendre et inconsciemment il se remémora avoir assassiné l'époux de la famille et un des enfants qui avaient été eux-mêmes membres de l'OS, cachés et espérant que dénoncer un pro-X les sauverait. Eh oui, je vous avais dit de me laisser tranquille ma petite dame. Comme si j'allais laisser qu'on m’emmène gentiment devant ces stupides juges ! Eh tiens, pourquoi j'ai pas droit à du Véritasérum ?
Ϟ
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ
informations
Je suis un PNJ

star : Moi-même
crédit : Domina.
lettres postées : 1252
date d'entrée : 28/03/2010



Message Posté Ven 10 Aoû - 15:18.

Procès de l'Organisation
mérite-t-il la liberté ?

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

« Monsieur Elwes, seuls les faits prouvés et vérifiés par l'enquête des forces magiques internationales seront avancées au cours de ce procès. A moins que quelqu'un puisse témoigner en votre faveur, bien sûr. Mais personne n'a notifié, parmi les nombreux témoignages à charge recueillis contre vous, une quelconque protection de votre part.. »

Le Juge-Mage marque une légère pause, avant de continuer. « C'est maintenant au tour de notre premier témoin d'intervenir. J'appelle à la barre la championne de Beauxbâtons, Ariel Zoé Augustin. »


Consignes &. renseignements.

♣ Le témoin nommé est invité à répondre à ce RP le plus rapidement possible, d'un post court ou long, au choix, où l'essentiel se retrouve.

♣ L'accusé aura la possibilité de répondre au témoignage si il le souhaite, et ce, sans l'intervention de Dominus.

♣ Les autres témoins et membres du Jury ont la possibilité de poster afin de faire part de la réaction de leur personnage.

♣ Toutes personnes ne faisait parti ni des témoins ni du jury PEUVENT poster dans le sujet, pour faire part de la présence du personnage lors du procès.

♣ Dominus postera lorsqu'il en jugera nécessaire.

♣ Votre participation est essentielle, n'hésitez pas à participer !


Le staff de Londres.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Ven 10 Aoû - 16:39.

procès de l'organisation
somhairle elwes
Malgré mon installation à Dürmstrang, j’avais fait le déplacement à Londres une nouvelle fois. La dernière fois que j’étais venu dans la capitale datait de la cérémonie de Commémoration dont je gardais un amer souvenir puisque j’avais finis à Sainte-Mangouste. Néanmoins j’avais pris mon courage à deux mains et avait répondu présente aux procès de l’Organisation Secrète. J’aurais pu décliner l’invitation de témoigner à la barre, et pour en avoir parlé par correspondance à Enora, je sais qu’elle a préféré refusé, mais je ne l’ai pas fait. J’ai cru comprendre que beaucoup des personnes contactées pour témoigner ont préféré s’abstenir. Et je crois que c’est cela qui m’a convaincu. Si personne n’est là pour témoigner des agissements de ces membres odieux, alors le risque qu’ils soient jugés en dessous de leurs actes est présent. J’ai trop peur qu’ils ne paient pas assez pour ce qu’ils ont fait pour laisser passer cette occasion de témoigner contre eux. C’était la toute première fois que je témoignais devant la justice et étant la première à passer je me sentais très nerveuse. Nerveuse de me retrouver en face de cet homme, si on peut appeler ça un homme et nerveuse de ne savoir quoi dire, comment le dire, par quoi commencer. Un instant je m’immobilisai, ses yeux fixés sur les miens, je n’osais détourner le regard, comme si sa présence m’hypnotisait. Je sentis les images assaillantes du tournoi, de la bataille et de la traque remontait à la surface mais je devais faire ce qu'il fallait, je devais témoigner. Inspirant un bon coup, je décidais de me lancer, en soutenant le regard de l'accusé. « La première fois que je me suis retrouvée à affronter Monsieur Elwes, je ne savais pas encore qui il était. C’est à Dürmstrang, lorsque je l’ai retrouvé pour le traquer que j’ai reconnu sa voix. Il faisait partie de ceux qui lors de la Troisième Tâche se sont joué de nous, s’en sont pris à Enora, Kurt et moi. Alors pour avoir du faire face à lui, je peux vous assurer d’une chose. C’est que s’il y a des membres de l’OS qui furent enrôlés de force par Mr. X., Mr. Elwes n’en fait pas partie. Je pense qu’il existe des êtres qui ont été influencé par l’OS et l’ont rejoint sans vraiment savoir à quoi ils devraient obéir, parce qu’on leur avait caché les véritables intentions de l’OS. De ces personnes, deux catégories s’en suivent, celles qui ont regretté d’avoir rejoint l’Organisation et ont agit à contrecœur ou se son rebellé, et celles qui se sont retrouvé dans les idéaux de l’Organisation et y sont restés fidèles. Mr. Elwes fait partie de cette dernière catégorie. Il y a quelque-chose de malsain en lui. Il n’a pas peur de tuer, au contraire c’est un jeu pour lui. Il se délecte de la souffrance des autres. Il ne se rend peut-être pas vraiment compte de la réalité, parce qu’il prend tout pour un jeu, et il adore jouer. Je pense qu’il y a quelque-chose qui relève de la folie chez lui, mais ça ne peut pas le discréditer de ses actes. Je pense qu’il est conscient de son jeu pervers et que ça ne lui pose aucun problème. En apprenant qu’il était professeur, j’ai été étonnée, et je me suis demandée comment est-ce qu’il se comportait avec ses élèves, s’il était un professeur tyran ou s’il gardait caché au fond de lui cette rage. Je pense que Mr. Elwes est un sociopathe qui se permet tout car il ne prend rien au sérieux et place son plaisir au dessus de toute considération d’autrui. Quand nous l’avons capturé avec Olympe Montesquieu, il était dans un sale état, sa course l’avait épuisé et il n’a pas pu résister trop longtemps. Je pense que c’est son corps qui a lâché mais qu’à aucun moment sa folie passionnelle ne l’aurait convié à se livrer. Même exténué, il arborait toujours ce même sourire pervers, il y avait toujours et encore cette même envie de jouer qui l’animait, comme encore aujourd’hui. Je n’arrive pas à imaginer qu’il puisse éprouver le moindre remord à ses actes. Je pense qu’il reste un personnage dangereux, encore aujourd’hui après la chute de l’Organisation Secrète. Il a montré le pire qu’il pouvait exister en lui, il nous a dévoilé son instinct de détruire, de tuer, de jouer, il y a un monstre de cruauté et d’inhumanité en lui. Car c’est un individu qui ne s’arrêtera jamais de jouer ou plutôt de vouloir jouer. Je pense que sa soif de jeu macabre ne sera jamais rassasiée, il n'a aucun scrupule. Et si vous le permettez, j'aimerais savoir si ce cher M. Elwes n'aurait pas des choses à nous raconter sur ma soeur, Margaret. » Cette fois encore Somhairle arborait un sourire radieux, parsemé d’éclats de rires, ce qui renforçait mon opinion. Je crois que j'en avais finis, mais restait apte à répondre aux questions si questions il y avait.
© Belzébuth
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Mer 29 Aoû - 9:29.
Dés que les procès de l’Organisation s’étaient fait entendre, et surtout dés qu’on avait cherché des témoins et des jurys dans tout Londres, Stjepan avait su qu’il allait devoir s’y coller. Il n’en avait pas spécialement envie, après tout, il avait failli être de l’Organisation, et des braves personnes comme Mischa s’étaient fait avoir, mais il était Directeur Adjoint d’Azkaban, et par ce fait, il était directement concerné par ces démêlés judiciaires. Qui allaient écoper des vilains de l’OS, les procès finis ? La prison d’Azkaban. Donc il fallait au moins qu'un représentant de la prison aille aux procès, et ce fut lui qui fut désigné.

Heureusement, il avait pu choisir à quel procès il voulait se rendre. Mischa était trop lié à son frère, à Advotia, bref à trop de personnes qui le connaissaient et qui risquaient de savoir qu’il n’était pas là pour le devoir citoyen. Mais il avait tout de même envie d'y aller, au vue des derniers éléments : Matvei croupissant dans un lit à St-Mangouste et de ce fait, ne pouvant témoigner. Lui qui s’était tant battu pour arrêter Mischa ne pourrait être présent à sa chute. Oui, Stjepan était content de ça. et aurait bien aimé voir ça, mais sa présence pourrait être mal prise et autant ne pas attirer les soupçons sur lui.

Au final, il avait choisi d’aller au procès Somhairle Elwes, qu’il ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam mais qui l’intéressait. Un professeur, menant une double vie, n’était-ce pas étonnement ressemblant à son histoire, celle de Stjepan le mafieux ? D’une certaine manière, Sejdic se sentait proche de Somhairle, lorsqu’il été entré dans la salle et l’avait vu. Lui aussi avait voulu rendre sa vie plus pétillante et était entré dans la mafia. Lui aussi risque de se faire démasquer à chaque instant, surtout que son attentat contre Matvei attire bien des regards, et pourtant il était jury alors que Elwes était en bas, dans le box des accusés. Le destin réserve des tours bien étranges. Pourquoi lui et pourquoi pas Stjepan ? Personne ne le saurait jamais, mais c'était ainsi, c'est tout.

Stjepan le regarda, le scruta. « Qui es-tu ? » se demandait-il. Somhairle regardait à gauche, à droite, dans la foule. Il répondait en riant, et affichait un grand sourire aux dires de ces crimes. Cela ressemblait plus aux réactions d’un fou, pensa Stjepan. S’il avait été à sa place, il se serrait tenu droit, la tête haute. Peut-être n’étaient-ils pas si proches qu’il aurait pu le croire, se dit Stjepan, déçu. Pourtant, quelque chose attira l’attention de Stjepan : Somhairle clamait d’avoir protéger ses élèves. Malheureusement pour lui, rien ne prouvait cela, et c’était sa parole contre celle de ces détracteurs : autant dire qu'elle ne valait rien.

Mais sur ce point-là, Stjepan le crut. Lui-même ayant été professeur, il comprenait. Il comprenait qu’on avait beau être le pire des salauds en dehors des cours, les élèves étaient sacrés. On pouvait être durs, sévères, mais on ne leur faisait pas de mal. Ils ne sont que des gosses. Et Somhairle semblait de cet avis-là aussi car il ajouta les adjectifs de « crétins irresponsables et sans conscience » en parlant de ses élèves. Que des gosses, bêtes mais inoffensifs. Stjepan esquissa un faible sourire et se promit de garder cet élément en tête pour peut-être permettre de diminuer la peine lorsque les pourparlers quant à celle-ci débuteront. Entre professeurs, on se comprend.

Enfin, on appela une certaine Ariel pour témoigner. Ce nom disait quelque chose à Sejdic, pourtant ce n’est qu’en voyant la belle blonde qu’il se souvint de qui elle était : la championne dans le Tournoi des Trois Sorciers. La seule ayant tenu du début, jusqu’à la fin. Alors comme ça elle avait aussi participé à la capture d’un membre de l’Organisation ? Elle ne s’arrêtait jamais ! Bref, elle se mit à parler. A parler d’un être malsain, qui faisait partie de l’Organisation par principe, par idéologie, ce qui par ses dires, semblait être quelque chose d'horrible. Au contraire, cela rajouta des bons points aux yeux de Stjepan : les stupides qui n’allaient et suivaient l’OS que par faiblesse d’esprit n’étaient que des idiots. Autant faire quelque chose pour une raison. « Bon, je n’aime pas ce fichu sourire qu’il affiche tout le temps, mais il faut avouer que ses idées et ses principes quant aux élèves sont tels que je le souhaitais. »

Mais rien n’était fini apparemment, car la blondinette demanda à l’accusé de parler de sa sœur. Une certaine Margaret. Stjepan se souvint vaguement que se cachait là une gros morceau du crime de Somhairle, mais il n’avait pas consciencieusement lu le dossier de l’accusé. Il était tenu d’être ici, il y était, mais qu’on lui laisse au moins quelques surprises. Et ce dossier-là pouvait bien en contenir quelques-unes.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ
informations
Je suis un PNJ

star : Moi-même
crédit : Domina.
lettres postées : 1252
date d'entrée : 28/03/2010



Message Posté Sam 22 Sep - 13:48.
résultats de l'audience

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Les enfants, les procès touchent à leurs fins. Voici ce qui a été décidé pour Somhairle Elwes: Emprisonnement en tant que criminel de rang C. Emprisonnement de 9 ans.

Merci à tous de votre participation, et chaque personne ayant posté dans ce sujet se verra attribuer 10 PRP par RP posté.


Récapitulons donc:

Somhaile P. Elwes: 10 PRP.
Ariel Zoé Augustin: 10 PRP.
Stjepan Sejdic: 10 PRP.


Merci encore d'avoir répondu présent, et nous espérons vous retrouver sur les nouveaux évènements (005 & 006) en cours.

Le staff de Londres.
Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .

EVENEMENT 003 ◭ Somhairle Elwes

T H E R E . I S . N O T H I N G . L I K E . L O N D O N :: Département de la Justice magique :: salles d'audience

Sujets similaires

-
» [EVENEMENT] Bal masqué de Serpentard
» Evenement en cours ~ Préparez vous o/
» Quel evenement positif vous a marque depuis le depart de Duvalier en 1986?
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» [Guide]Les évènements insolites

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: