VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

read like a book // pm // Solveig
ϟ this is the road to ruins, and we're starting at the end, say yes, let's be alone together.
avatar
Lenhart R. Gaunt
this is the wizzarding world of
Je travaille pour le Ministère
informations
Je travaille pour le Ministère

star : Sebastian Stan
crédit : KeroZen
lettres postées : 38
date d'entrée : 04/05/2013



Message Posté Jeu 31 Oct - 19:58.
read like a book
j'aurais bien cité Confusius, mais j'ai la flemme


informations particulièrement pas importantes
ϟ dénomination courante des participants ▬ Solveig Eriksen & Ole Akkentorpe
ϟ  étiologie du statut subjectif ▬  Statut du sujet. Privé
ϟ  datation approximative du moment exact ▬ Mercredi 07 Mars 2057, t'as vu si c'est précis ?
ϟ  cadran lunaire appréciable ▬ 11h environ
ϟ  météorologie sorcièrement acceptable ▬  Il ne fait pas un temps très chaleureux, il a plu la veille mais le ciel est toujours gris.
ϟ  saison saisissante et palpitante ▬  Saison 3
ϟ  intrigue globalement intriguante ▬  Prélude saison 3
ϟ chatiment divin exigible ▬  Non merci
avatar
Lenhart R. Gaunt
this is the wizzarding world of
Je travaille pour le Ministère
informations
Je travaille pour le Ministère

star : Sebastian Stan
crédit : KeroZen
lettres postées : 38
date d'entrée : 04/05/2013



Message Posté Jeu 31 Oct - 20:00.

Non non ! On n’ouvre pas un paquet de chips à 11h. Tu ne mangeras rien à midi sinon.

Le garçon de 8 ans fit la moue derrière ses mèches brunes, mais Ole tint bon, la tête légèrement penchée sur le côté. L’éducation est un combat de chaque instant. Bien sûr, Njall fut le premier à céder. On n’apprend pas aux vieux singes à faire la grimace. Il retourna donc à sa lecture en maugréant, et son père à ses corrections de copies en soupirant. Et Dieu inventa les Mercredi après-midi pour que les enfants et les parents puissent passer du temps ensemble, sauf qu’Il n’avait pas réalisé dans Son infinie bonté que les parents, eux, ne sont pas toujours dispensés de travail le Mercredi, contrairement à leur turbulente progéniture. Heureusement, personne ne reprochait à Ole de ramener Njall avec lui ce jour-là, et le garçon savait comment se faire apprécier des collègues et étudiants. Il avait plus de chance que la plupart des parents célibataires, même s’il n’était pas célibataire dans sa tête. Il n’admettait toujours pas l’idée. Il annota l’une des copies, reportant consciencieusement la note dans un calepin en cuir de magyar, et releva la tête quelques secondes pour observer son mini-lui. Apparemment, son dernier avait décidé de s’attaquer à la lecture studieuse d’Harper Lee. Etant un artiste et également un littéraire, Ole ne pouvait qu’approuver l’enthousiasme de son fils pour la littérature, mais il craignait que « ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » ne soit un encore un peu difficile à assimiler pour son jeune âge. Oh, il aurait bien le temps pour comprendre le message fondamental de l’œuvre en gagnant en âge et en maturité.
Suite à quoi il en revient à ses annotations. On en était au début du mois de Mars, et ils en étaient à l’art baroque et son influence, ou ses sources, dans l’art magique. L’un d’en l’autres, ils n’avaient pas pris trop de retard. Les événements de ces derniers mois avaient sérieusement fait douter Ole du bon déroulement de leur calendrier scolaire, mais ils avaient tenu la barque … sans vouloir faire de mauvais jeu de mots avec les inondations.  Et il avait la chance d’avoir des étudiants consciencieux et prêts à travailler sérieusement. Il suffisait de quelques étudiants peu sérieux pour modifier l’atmosphère de travail d’un cours, Ole avait eu le temps de le constater au cours de sa carrière. Il était donc ravi que cette année soit un bon cru, et ce dans les trois années. Il en était à cette ligne de pensée quand on frappa à la porte. Le père et le fils relevèrent la tête dans une parfaite synchronisation pour regarder en direction de la porte. Puis Ole invita la personne à entrer, et eu un sourire aimable quand la porte s’ouvrit sur une jeune femme blonde. Il n’était pas vraiment surpris de la voir, et se leva pour l’accueillir.

Ah bonjour. Njall, peux-tu rejoindre Miss Danes dans son bureau s’il te plait ? Mademoiselle Eriksen et moi devons discuter.


Puis, alors que le garçon hochait la tête avant de sortir, Ole reporta son attention vers la jeune femme.

En quoi puis je vous aider ? Une autre proposition d’article peut être ?

Spoiler:
 
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Lun 18 Nov - 16:53.
I wanna take you away
let's escape